François Pinault va installer sa collection d'art dans la Bourse de commerce à Paris

La collection d'art de l'homme d'affaires François Pinault va être installée à la Bourse de commerce à Paris, a annoncé mercredi la maire de la capitale, Anne Hidalgo, lors d'une conférence de presse. Avec une ouverture prévue en 2018.

François Pinault au Palazzo Grassi à Venise - AFP

« C'est une très bonne nouvelle, nous avons la chance d'accueillir la collection de François Pinault dans un site inouï et exceptionnel qu'est la Bourse de Commerce », a déclaré à la presse Anne Hidalgo aux côtés de François Pinault. "Cette journée est une très belle journée », a-t-elle ajouté.

La Bourse de commerce, bâtiment historique de forme circulaire situé en point de mire de la nouvelle canopée de Halles, va être concédé pour 50 ans à la holding familiale Pinault, Artemis, et non pas directement à la Fondation moyennant redevance. Sachant que la Fondation fait partie d'Artemis !

C'est cette holding qui  financera les travaux nécessaires pour, selon Le Monde, un montant de 100 millions d'euros, pour transformer cet édifice.

La Bourse du commerce - AFP

« C'est un cadeau immense que nous allons avoir au coeur de Paris », a dit à l'AFP Anne Hidalgo, se disant « optimiste sur l'attractivité de la ville".

De fait, entre Le musée du Louvre et le centre Pompidou, la fondation Pinault renforce encore la zone où est installé le Forum des Halles et sa canopée. De quoi satisfaire notamment les nouveaux commerces qui ont fait le choix de s'y installer.

A noter que le bâtiment se situe aussi juste à coté de la Poste du Louvre en cours de transformation ainsi que de l'ancienne Samaritaine en travaux propriété de Bernard Arnault.

Pour sa part, François Pinault a souligné qu'il souhaitait s'installer dans le tissu culturel parisien « avec respect et considération pour ceux qui en sont déjà les acteurs, en souhaitant contribuer au rayonnement de Paris de façon originale et forte ».

La Pointe de la Douane : un joyau vénitien de la Fondation Pinault - Fondation Pinault

En 2005, François Pinault, 79 ans, considéré comme l'un des plus grands collectionneurs d'art moderne et contemporain (3.500 oeuvres), avait déjà voulu bâtir un musée sur l'ancien site des usines Renault de l'Ile Seguin.

En raison de lenteurs administratives, il avait finalement renoncé à ce projet et décidé d'installer sa fondation à Venise, au Palazzo Grassi. Il a ensuite acquis, toujours à Venise, la Pointe de la Douane (ouverte en 2009), puis le Teatrino (ouvert en 2013).

« Il y avait cette idée depuis longtemps, que la collection de François Pinault avait un peu échappé à la France », a relevé Anne Hidalgo. « J'ai toujours eu cette petite musique dans ma tête que cette collection puisse revenir à Paris », a-t-elle dit.

Jean-Paul Leroy (avec AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - DiversMédias