Giorgio Armani sur tous les fronts, de l’e-commerce aux accessoires

Giorgio Armani met le turbo sur plusieurs projets de fond à la fois. Le groupe de luxe italien, qui a réalisé 2,51 milliards d'euros de chiffre d’affaires en 2016 et procédé à une radicale refonte de son offre cette année, poursuit sa réorganisation en mettant l’accent sur l’e-commerce et les accessoires.

La page d'accueil du nouveau site - armani.com

Il vient ainsi d’annoncer le lancement de son nouveau site, armani.com, toujours en partenariat avec Yoox Net-A-Porter, avec lequel il vient de renouveler son contrat pour dix ans. La maison veut renforcer sa présence digitale et devrait annoncer sous peu l’arrivée d’un nouveau manager en charge de ce secteur « avec une forte compétence e-commerce », suite au récent départ de son responsable omnicanal, Federico Barbieri.

Giorgio Armani a investi « plusieurs millions d’euros » dans le digital en installant notamment, dans son siège milanais de Via Bergognone, un centre de production de contenus numériques qui permettra de créer et publier très rapidement des photos et vidéos pour le Web, révèle le fondateur-designer dans un entretien accordé cette semaine au supplément économique du Corriere della Sera.

Entièrement repensée, la nouvelle plateforme en ligne permet d’explorer le monde d’Armani grâce à une navigation plus fluide, en présentant les actualités des marques Giorgio Armani et Emporio apparaissant clairement différenciées sur la page d'accueil.

Autre initiative e-commerce, l’arrivée de Giorgio Armani sur Net-A-Porter, qui se fera à partir du 1er novembre via une collection capsule. Cette dernière sera vendue exclusivement sur le multimarque de luxe virtuel britannique durant un mois. Elle sera ensuite disponible en décembre dans une sélection de boutiques, dont celle de l’avenue Montaigne à Paris.

La collection se compose de pièces de prêt-à-porter de jour et de tenues de cocktail, avec robes, pantalons, trench, blousons, blouses, ainsi que quelques accessoires.
 
La collection capsule pour Net-A-Porter - Giorgio Armani

L’autre grand projet concerne les accessoires, qui représentent pour l’instant 15 % des ventes totales, tandis que 85 % des ventes restantes sont liées à l’habillement. L’objectif est de faire monter la part des accessoires à 30 % dans les trois ans. En 2009, le groupe avait acheté deux entreprises spécialisées dans la fabrication de chaussures (Guardi) et de sacs (De Mutti). Mais l’opération n’a pas donné les résultats escomptés, comme le raconte Giorgio Armani au Corriere.

L’entreprise a donc décidé de mettre en place sa propre structure. « Nous avons recruté des spécialistes qui viennent d’entreprises d’accessoires et lanceront la première collection au printemps pour l’automne-hiver 2018 », indique le styliste. « Elle s’adressera seulement à nos boutiques et à quelques clients leaders d’opinion pour nous faire comprendre si nous sommes sur la bonne voie. Si tout va comme prévu, le vrai lancement se fera avec le printemps-été », conclut-il.

Actif sur différents fronts, Giorgio Armani poursuit par ailleurs son nouveau projet d’aide aux jeunes avec son atelier de cinéma proposant une formation de spécialisation couvrant différents métiers du 7ème art. Il a ainsi annoncé la composition de l'équipe des mentors, des professionnels proches de la marque, qui organiseront les cours théoriques et pratiques dans les différentes disciplines de cet Armani/Laboratorio.

Parmi les personnalités sélectionnées figurent l’acteur et réalisateur Michele Placido, mentor pour la réalisation, Francesca Marciano pour le scénario; pour les costumes, Alessandro Lai et la costumière oscarisée Gabriella Pescucci. Les autres mentors sont Paki Meduri pour la scénographie, Patrizio Marone pour le montage, Maurizio Silvi pour le maquillage et Aldo Signoretti pour la coiffure, tandis que Luca Bigazzi supervisera les étudiants en cinématographie, indique le groupe dans un communiqué. Cet atelier se tiendra du 27 novembre au 6 décembre prochains.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - DiversBusiness