House of The Very Island’s veut séduire le marché français

Fondée en 2006 dans l’arrière-boutique d’une galerie d’art, la marque House of The Very Island’s fête cette année ses 10 ans. Concentrée exclusivement sur la mode depuis quatre ou cinq ans, la marque menée par le duo autrichien Markus Hausleitner et Karine Krapfenbauer présentait mercredi sa collection été 2017 au sein du nouveau showroom de Vald Agency.



Mixant la présentation classique à la performance vidéo, la collection House of The Very Island’s revendique un esprit casual sophistiqué, influencé par les années 1970 à 1990, pariant sur des coupes fortes et souvent unisexes, à l’image des jupes culottes en denim de coton, mixant l’oversize au slim, jouant des superpositions et des inspirations workwear, avec une attention particulière donnée aux matières : coton et lin bio, jacquard de coton…

Positionnée haut de gamme – avec des prix allant de 200 euros pour la chemise à 700 euros pour les manteaux -, la marque, fabriquée en partie en Autriche et en Slovaquie, est déjà présente via 30 points de vente dans le monde, notamment les boutiques Henrik Vibskov à Copenhague et New York, mais aussi en Italie, Suisse, Pays-Bas, Allemagne, Etats-Unis, Canada et surtout au Japon.

House of The Very Island’s est depuis peu représentée à Paris par l’agence Vald Agency, à l’origine showroom basé à Copenhague fondé par Jacob Valdemar, représentant les marques Henrik Vibskov, Bernhard Willhelm, la marque unisexe brésilienne Beira ou les créatrices de bijoux Vibe Harsloef et Arielle de Pinto, qui jusqu’à présent, n’étaient pas représentées à Paris.

Outre l’activité de distribution commerciale, le bureau Vald Agency (www.waldagency.com) étendra ses activités au marketing ainsi qu’aux relations presse et publiques assurées par Claire Ardhuin et Maud Osbach.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversCollection