Huf passe dans le giron du japonais TSI

Le groupe textile japonais TSI Holdings et Tadashi Saito ont annoncé mardi leur intention d'acheter une participation de 90 % dans Huf Holdings LLC, propriétaire de la marque de vêtements de skate Huf, pour 63 millions de dollars (54 millions d'euros). Le contrat devrait prendre effet d'ici le 14 décembre.


Huf

Jack, filiale de TSI holdings, qui distribue également Stussy depuis 2015, a racheté les droits de distribution de Huf au Japon.

Huf possède actuellement trois magasins au Japon, avec un chiffre d'affaires annuel aux alentours de 400 millions de yens (3 millions d'euros), mais cherche à reproduire le succès de Stussy en appliquant le même modèle et atteindre du même coup un chiffre d'affaires de 3 milliards de yens (22,5 millions d'euros) d'ici cinq ans.

Le groupe a décrit l'acquisition comme une stratégie de croissance proactive, ciblée sur le marché en plein essor du streetwear.

« Le skateboard fera partie de la liste des sports officiels dès les prochains jeux Olympiques de Tokyo : le nombre de pratiquants risque donc d'augmenter. J'aimerais étendre l'emprise de Huf en Chine, pas seulement au Japon », a déclaré le président de TSI Holdings, Tadashi Saito. L'entreprise cherche actuellement à conclure une joint-venture en Chine dans ce but et prévoit de doubler les ventes de Huf à l'étranger d'ici cinq ans, en les faisant passer de 5,1 milliards de yens (38 millions d'euros) à 10 milliards de yens (75 millions d'euros).

La marque Huf, fondée par le skateboarder Keith Hufnagel à San Francisco en 1992, agrandit actuellement son réseau de distribution, qui compte déjà 30 pays.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER