Hugo Boss : les bénéfices ont grimpé en 2006 grâce à la ligne féminine

Le fabricant de prêt-à-porter germano-italien Hugo Boss a enregistré une forte hausse de ses bénéfices et de ses ventes en 2006, grâce notamment à la ligne féminine, selon des chiffres provisoires publiés mercredi 31 janvier.


Hugo Boss Black Menswear campagne publicitaire 2007

Sur la période, le bénéfice net a grimpé de 19 % à 129 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a bondi quant à lui de 14 % à 1,496 milliard d'euros, pour un bénéfice imposable de 180 millions, en hausse de 14% également, précise le groupe dans un communiqué.

Hugo Boss se félicite de la bonne tenue de sa ligne féminine BOSS Womenswear, dont les ventes ont grimpé de 69 % à 162 millions.

La politique de diversification porte ses fruits. Le chiffre d'affaires de la ligne d'accessoires et de chaussures lancée récemment a progressé de 28 % à 151 millions. Ces chiffres très encourageants devraient inciter le groupe de prêt-à-porter à sauter le pas en lançant des nouvelles lignes. Il réfléchit entre autres à une collection de bijoux et de vêtements pour enfants.

Autre point positif, les ventes dans les boutiques gérées en nom propre s'affichent en forte hausse (+ 39 %) à 192 millions d'euros.

Hugo Boss estime que "l'évolution positive" des ventes et des bénéfices devrait se poursuivre cette année. Le groupe doit publier ses résultats définitifs le 21 mars.

A la Bourse de Francfort, les investisseurs appréciaient. Le titre prenait 1,55 % à 40,52 euros vers 10h40 GMT, sur un indice des valeurs moyennes MDax en baisse de 0,04 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - Prêt-à-porterBusinessCollection