Hugo Boss se montre de nouveau optimiste pour 2018

Le groupe de mode Hugo Boss, basé à Metzingen dans le Sud de l'Allemagne, connaît actuellement une bonne fin d'année 2017, de quoi le rendre très optimiste à propos de 2018. "En 2018, Boss va renouer avec la croissance des ventes et des bénéfices", a d'ailleurs confié son directeur général à la presse allemande.

La direction d'Hugo Boss vise la croissance l'an prochain - Hugo Boss online

Au mois de novembre déjà, Hugo Boss avait revu à la hausse ses prévisions pour l'année en cours. "Ces dernières semaines m'ont rendu encore plus optimiste", a déclaré Langer. "Pour l'an prochain, notre ambition est de nous développer à un taux que nous évaluons à 3 ou 4%, nettement supérieur à la croissance du marché".

En ce qui concerne l'année en cours, le tailleur haut de gamme s'attend à une croissance à un chiffre de son chiffre d'affaires. Le résultat opérationnel (bénéfice ajusté avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) devrait en revanche être similaire à celui de l'année précédente, en raison notamment de l'euro fort.

Hugo Boss vient de traverser une période difficile. Ces dernières années, l'entreprise a dû faire face au ralentissement généralisé de l'industrie textile ainsi qu'à des maladresses internes - à la suite desquelles la plupart du conseil d'administration avait dû démissionner. La marque a depuis opéré un repositionnement stratégique et fermé un certain nombre de magasins. La transformation a porté ses fruits : les chiffres de fréquentation de ses boutiques se sont stabilisés, après deux années de déclin.

Traduit par Paul Kaplan

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterBusiness