IFM : André Beirnaert prend la présidence par intérim

Après la disparition de son président-fondateur, Pierre Bergé, l’Institut Français de la Mode (IFM) a décidé le 4 octobre de confier la présidence par intérim à André Beirnaert, qui occupe depuis 1998 la vice-présidence de l’organisme.

La Cité de la Mode et du Design, siège de l'IFM, quai d'Austerlitz - IFM

Figure de l’industrie tricolore de la mode et du textile, André Beirnaert a occupé de 1990 à 1998 la direction générale des activités peignage et négoce du groupe Chargeurs pour l’Europe, avant de prendre en 2004 la présidence d’UIT Nord, division nordiste de l’Union des Industries Textile. Il est par ailleurs connu des professionnels pour avoir fédéré le pôle de compétitivité textile Up-Text et porté le projet de Centre européen des textiles innovants (CETI), inauguré en 2012 à Roubaix.

L’IFM a été fondé en 1986 avec l’appui du ministère chargé de l’Industrie et sous l’égide de Pierre Bergé, qui en occupa la présidence jusqu’à sa disparition. L’organisme, membre de la Conférence de grandes écoles et de l’IFFTI (International Foundation of Fashion Technology Institutes), accueille chaque année 180 étudiants et 2 000 professionnels, et produit nombre d’études et dossiers de référence à l’usage du secteur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresNominations