ITS 2018 : Eleanor McDonald remporte le concours de mode de Trieste

C’est une compétition très relevée, avec 30 finalistes provenant de 17 pays, qui a caractérisé cette 16ème édition de l'ITS (International Talent Support). Le concours pour jeunes créateurs, fondé en 2002 par Barbara Franchin, qui s’est déroulé à Trieste ce mercredi 27 juin sous un nouveau format plus ramassé, a témoigné d’une grande qualité et d’une recherche intéressante sur les matières et les techniques.


un look signé Eleanor McDonald - itsweb.org

Les thèmes de la durabilité et de l’identité étaient particulièrement présents, tout comme celui de l’architecture, qui a inspiré plusieurs collections. Mais c’est le savoir-faire et le talent que le jury a surtout voulu mettre en avant (en particulier celui des étudiants passés par la prestigieuse école londonienne Central Saint Martins, qui a raflé tous les prix !), en remettant à Eleanor McDonald l'« ITS Award offered by Allianz », doté de 15 000 euros.

La designer britannique de 27 ans, originaire de Londres, a aussi remporté le prix de la Camera Nazionale della Moda Italiana (CNMI) (5 000 euros) et celui de Tomorrow, qui lui permettra de présenter sa collection au sein du Tomorrow Paris Showroom. Par ailleurs, la division Tutorship de Pitti Immagine lui a offert un accompagnement de 12 mois et la possibilité de présenter une collection capsule à Florence, lors de l’édition du Pitti Uomo de janvier 2019.

La jeune femme a composé la garde-robe idéale de l’homme avec une série de costumes noirs en twill de laine impeccablement construits dans de nouvelles proportions très modernes, un brin féminines, presque sensuelles. Toutes les pièces sont interchangeables et se portent avec de petits tricots bleus. Les pantalons à taille haute sont évasés, les vestes taillées d’une seule pièce s’arrondissent avec naturel dans le dos, faisant penser à certains modèles de Balenciaga. Tout se joue dans le détail et les finitions, de la place des poches aux proportions, en passant par l’intérieur du vêtement.  


Eleanor McDonald - FashionNetwork.com ph DM

 « Pour moi, la mode est quelque chose de fonctionnel. C’est ce qui la différencie de l’art. Cela doit être étonnant, mais portable. J’aime les détails, la construction et surtout l’effet que prend le vêtement dans le mouvement. Il doit pouvoir laisser la personne totalement libre », nous explique la designer, qui apprécie surtout « les vêtements intemporels toujours d’actualité, comme ceux de Jil Sander ».

Toute jeune, elle s’est passionnée de tissus en observant sa mère, qui fabriquait des couvertures en patchwork. Diplômée de la Central Saint Martins School, Eleanor McDonald a fait un stage chez Burberry.

L’autre star du concours cette année est sans conteste Tolu Coker, qui a gagné le Prix Diesel avec, à la clé, un stage rémunéré au sein du jeaneur, ainsi que l'« ITS Time For Coffee Award » remis par Swatch et Illy Caffé, avec la possibilité de réaliser un projet spécial lors d’une résidence au centre Swatch Art Peace Hotel de Shanghai. Elle a obtenu aussi la Vogue Talents Special Mention.


La collection de Tolu Coker - itsweb.org

Agée de 24 ans et originaire du Nigeria par ses parents, la designer anglaise est née et a grandi à Londres, où elle a, elle aussi, étudié à la Central Saint Martins School. Elle a présenté une collection sur le thème de l’identité noire, en réalisant un documentaire puis en développant une attitude plus qu’un vestiaire, avec des vêtements très travaillés et décorés (broderies, patchs, textures, etc.). A l’arrivée, des looks forts à la fois cool et exubérants dans un style funky et un esprit Harlem.

« Tout a été réalisé à partir de stocks de tissus récupérés et fait à la main. Les vêtements sont représentatifs de ce que les gens sont, même pour montrer ce qu’ils cachent. Je fais de la mode pour engager une conversation importante avec les personnes. Et toutes les étapes du processus me passionnent », glisse-t-elle.

A signaler aussi l’intéressant travail d’Emma Chopova (26 ans), originaire de la Bulgarie, arrivée dans le New Jersey, aux Etats-Unis, à l’âge de 7 ans, et de la Londonienne Laura Lowena (27 ans). Les deux se sont rencontrées… à la Central Saint Martins School et ont fait leur master ensemble. Elles ont remporté le Prix OTB, doté de 10 000 euros, avec la possibilité de faire un stage au sein de l’une des marques du groupe de mode de Renzo Rosso.


Tolu Coker - FashionNetwork.com ph DM

Elles sont parvenues à fusionner dans leur collection les costumes du folklore bulgare avec l’univers sportswear de l’escalade. Les traditionnels tissus plissés se retrouvent suspendus à la taille des mannequins aux anneaux d’une ceinture sur des leggings colorés et très athlétiques. « Nous sommes très complémentaires. Moi je dessine, j’aime les couleurs et plutôt les robes, Laura est davantage sur les pièces plus construites, les vestes et les collages », confie Emma Chopova.

Enfin, un prix spécial de 10 000 euros a été attribué encore par OTB à l’exubérante chinoise Tingting Zhang (26 ans), formée à la Central Saint Martins School et au Royal College of London, qui a présenté une originale collection de chapeaux dans des matières stretch comme sculptés grâce à la technologie de l’imprimante 3D.

Le Prix Swatch, qui récompense la créativité pure, doté de 10 000 euros et d’un stage de six mois auprès du Swatch LAB Zurich, a été décerné quant à lui à la Finlandaise Sini-Pilvi Kiilunen.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER