ITS fête ses 15 ans en beauté

International Talent Support (ITS), le concours pour jeunes designers de Trieste (nord-est de l’Italie), célébrait cette année son 15ème anniversaire. L’occasion pour cette manifestation, qui se tient chaque année en juillet, de dresser un bilan sur son histoire et sur l’évolution de la créativité en cette dernière décennie.

Les vainqueurs de ITS de 2002 à 2015 - ITS2016

Plus jeune que le Festival de mode de Hyères, l'ITS s’est imposé en 15 ans comme un rendez-vous incontournable de la créativité mondiale et un formidable tremplin pour les stylises en herbe. Fondée en 2002 par Barbara Franchin, qui gère ce concours à la force du poignet à travers la société Eve, la manifestation, totalement indépendante, se finance uniquement grâce au soutien des sponsors.

Epaulé dès le début par le fondateur de Diesel, Renzo Rosso, partenaire historique sponsorisant notamment le concours dédié à la mode, l'ITS a pu se diversifier en lançant il y a 10 ans le concours dédié aux accessoires grâce au partenariat noué avec le groupe japonais spécialisé dans les zips YKK et, il y a cinq ans, le concours dédié aux bijoux avec le soutien de Swarovski.

A ces trois catégories s’est ajouté en 2014, sous l’impulsion du nouveau partenaire Swatch, le prix ITS Artwork consacré à la créativité pure.

« Nous avons cherché la beauté et nous l’avons trouvée, en créant il y a 15 ans un espace où puisse s’exprimer la créativité en toute liberté », explique Barbara Franchin, qui alimente toute l’année « la famille ITS », un  réseau de 550 talents construit au fil des ans.

La patronne du concours a su rassembler par ailleurs les archives exceptionnelles de cette aventure à travers les 16 000 projets de candidatures arrivés à Trieste depuis 2002.

Barbara Franchin, au centre, avec quelques finalistes de la 15ème édition de ITS - ITS2016

« En 15 ans, ITS s’est transformé en une sorte de sismographe de la créativité. Nous avons par exemple enregistré la montée en puissance des stylistes chinois. Ils étaient 120 candidats cette année contre 12 lors de notre première édition », raconte Barbara Franchin, en soulignant aussi comment pas moins de 18 % des candidats proviennent d’écoles anglaises.

« Aujourd’hui, la moitié des participants ont leur propre site Web contre 1 % en 2002. Agé en moyenne de 27 ans, cette  communauté de jeunes designers a élu comme créateur préféré, le long de ces 15 ans Alexander McQueen, suivi par Maison Margiela, Yohji Yamamoto, Raf Simons et Comme des Garçons », poursuit-elle.

« Les stylistes d’aujourd’hui ont une approche plus saine et réaliste. Leur présent est rempli de passé et de futur, privilégiant les silhouettes oversize, les grands volumes, les patchworks et constructions hybrides », conclut Barbara Franchin, en annonçant un nouveau projet, dont les détails seront dévoilés dans les prochains mois.

Baptisé ITS Made in Italy, ce projet sera mis au point en collaboration avec les institutions de la mode italienne Camera della Moda (CNMI), Alta Roma et Pitti Immagine, afin de donner davantage de visibilité aux finalistes de Trieste.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

CosmétiquesCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER