Inde : les enseignes de plus en plus attirées par les villes moyennes

Les acteurs internationaux du commerce de détail ont de plus en plus le regard tourné vers les villes de deuxième et troisième catégories en Inde, où l'immense base de consommateurs de ce marché en plein essor laisse présager de belles opportunités de développement. C'est Jaipur, la capitale du Rajasthan, qui semble offrir le plus fort potentiel de croissance parmi ces villes, suivie d'Ahmedabad, Lucknow, Nagpur, Chandigarh et d'autres. Ces agglomérations bénéficient actuellement d'un énorme pouvoir d'attraction auprès des marques et enseignes venues du monde entier.


L'essor des villes moyennes en Inde est perçu comme une manne par les acteurs du commerce de détail. - JLL

C'est en tout cas ce qui ressort du rapport baptisé "Fueling the Retail Revolution – The Paradigm of Emerging Cities" ("Alimenter la révolution de la vente au détail - le paradigme des villes émergentes"), rédigé par la société américaine JLL, spécialisée dans le conseil en immobilier d'entreprise, en association avec la Confédération de l'industrie indienne (CII). Publié à l'occasion de l'édition 2017 du sommet national sur la vente au détail, ce dernier distingue 20 villes en se basant sur des critères tels que les stocks et approvisionnements dans le secteur de la vente physique, la concentration des commerçants, l'expansion du retail et les investissements réalisés.

"La vente au détail fait partie des trois premiers secteurs d'emploi dans le pays, et sa croissance stimulera l'économie de nos villes. Certaines agglomérations émergentes comme Lucknow, Jaipur, Chandigarh, Kochi, Indore, Nagpur ou Bhubaneswar sont sur le point de devenir les prochains grands carrefours du retail en Inde. C'est pourquoi les acteurs du commerce physique et les sociétés d'investissement commencent à s'intéresser au secteur de la vente au détail en Inde, en investissant notamment dans des centres commerciaux haut de gamme dans les villes moyennes", précise Pankaj Renjhen, directeur général de la vente au détail chez JLL India.

Le secteur de la vente au détail dans ces villes moyennes a attiré des investissements de 6,192 milliards de dollars (5,257 milliards d'euros) entre 2006 et 2017, contre seulement 1,295 milliard de dollars (1,099 milliard d'euros) investis dans les plus grandes métropoles indiennes sur la même période. La présence de grandes artères commerçantes dans des villes moyennes comme Chandigarh, Lucknow et Bhubaneswar ajoute à leur attractivité pour le secteur de la vente au détail. Ces nouvelles rues commerçantes et la jeune génération de détaillants indiens, plus enclins à expérimenter de nouveaux modèles, laissent présager que les villes moyennes seront bientôt les principaux moteurs de croissance de la vente au détail en Inde.

"Le potentiel économique indien réside dans la croissance des villes moyennes, qui ont enregistré des transformations sous tous leurs aspects - logement urbain, infrastructures, immobilier commercial et de bureaux. En tant qu'élément-clé de ce développement, la vente au détail a la capacité de stimuler la croissance à venir, et ajoute de la valeur à l'infrastructure globale de ces villes. Si le potentiel est grand pour les villes moyennes, il implique de construire les infrastructures nécessaires pour soutenir cet essor économique. À travers l'organisation de ce sommet en 2017 et la publication de ce rapport détaillé, nous cherchons à définir les défis qui pourraient entraver la croissance, et à optimiser les débouchés" relève pour sa part Chandrajit Banerjee, directeur général de la CII.

Traduit par Paul Kaplan

Copyright © 2018 Fibre2Fashion. All rights reserved.

Mode - DiversLuxe - DiversBeauté - DiversBusiness