Isetan Mitsukoshi : Toshihiko Sugie prend le poste de PDG

Ce mardi, Isetan Mitsukoshi Holdings a nommé un nouveau PDG qui prendra les rênes de la principale chaîne de grands magasins japonaise. Celui-ci devra notamment faire face à la forte chute des dépenses de la part des touristes étrangers. (lire sur FashionNetwork premium "Isetan : le PDG sur le départ ?")

Hiroshi Onishi - Isetan

Dans une déclaration faite à la Bourse de Tokyo, Isetan Mitsukoshi a ainsi annoncé que Toshihiko Sugie deviendra PDG à compter du 1er avril. Il remplacera Hiroshi Ohnishi, qui était à la tête du groupe depuis 2012.

Selon Isetan Mitsukoshi, ce changement permettra « de faire encore progresser la valeur d'entreprise, en installant une nouvelle direction ». Les porte-parole de l'entreprise n'étaient pas disponibles pour faire de commentaires.

Selon Reuters, les ventes des grands magasins japonais ont chuté à moins de 6 000 milliards de yens (49,7 milliards d'euros) en 2016, loin du record de 9 700 milliards en 1991. Les enseignes haut de gamme souffrent notamment de la faiblesse de la croissance économique, mais aussi de l'évolution des préférences des consommateurs et de la concurrence du commerce en ligne.

Le secteur a connu une période de reprise ces dernières années en raison de l'explosion des achats d'articles à prix élevé, comme les bijoux et les montres, de la part des touristes étrangers, en particulier chinois. Cette période a pris fin, même si le nombre de touristes a progressé de 21,8 % en 2016, selon l'Organisation japonaise du tourisme. Plus de 70 % des touristes sont originaires de Chine, Corée du Sud, Taïwan et Hong Kong.

Isetan Mitsukoshi a par ailleurs annoncé que ses ventes en duty free, souvent utilisées pour estimer les dépenses des visiteurs étrangers, ont chuté de 19 %, à 36,7 milliards de yens, sur les trois derniers trimestres de l'année 2016.

Dans le cadre d'une entrevue accordée l'an dernier à Reuters, Hiroshi Ohnishi avait déclaré que les touristes chinois ne dépensaient plus autant qu'au cours des deux ou trois années précédentes. Il avait aussi ajouté que le shopping devenait de moins en moins important pour ces derniers, leur intérêt se portant aujourd'hui plus sur la visite de sites touristiques.

Traduit par Lionel Tixeire

© Thomson Reuters 2017 All rights reserved.

TourismeMode - DiversLuxe - DiversDistributionNominationsBusiness