Jacquemus continue de faire du buzz

Décidément, Simon Porte Jacquemus a le sens de la communication. Le jeune créateur, qui ouvre la Fashion Week de Paris lundi prochain (le 25 septembre) à 20h, se positionnant avant tous les shows, s’offre le Musée Picasso, dans lequel il va défiler avec sa collection printemps-été 2018, « La Bomba ». Un lieu exceptionnel où le créateur organisera pour l’occasion une grande fête.

La campagne de publicité insolite de la marque - Jacquemus

Originaire de Mallemort, petit village des Bouches-du-Rhône, Simon Porte Jacquemus a plus d’un lien avec le  célèbre peintre. A commencer par l’esprit du Sud et de la Méditerranée, qui traverse les œuvres de Picasso et les collections de Jacquemus. L’un de ses oncles, Pierre Schull, fameux torero d’Arles, fréquentait également l’artiste, qui a inspiré plus d’une fois le créateur français.

On se souvient notamment, il y a quelques saisons, de ces maquillages à double face rappelant les portraits cubistes du peintre, dont étaient affublés les mannequins de Jacquemus. Ou encore le bicorne proposé l’hiver dernier évoquant l'Arlequin de Picasso.

Aujourd’hui, la campagne publicitaire pour cette même collection automne-hiver 2017-18, intitulée « l’amour d’un gitan », ramène le designer sur le devant de la scène et des réseaux sociaux. Le créateur y imagine « une femme parisienne, une femme amoureuse d’un gitan ».

Résultat : un couple nu, enlacé sur une plage, les pieds dans l’eau, sous un parasol. Pas un vêtement à l’horizon. Juste une photo poétique en noir et blanc, réalisée en Camargue par le photographe David Luraschi.

Le sud de la France, encore et toujours, célébré par Simon Porte Jacquemus, qui a défilé en mai dernier à Marseille, invité dans le cadre du festival Open My Med.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversMode - DiversCampagnes