Jalou Media Group : L'Optimum s'arrête pour renforcer L'Officiel Hommes

L'éditeur Jalou Media Group va arrêter la publication de son mensuel pour homme L'Optimum afin de renforcer son magazine L'Officiel Hommes, qui deviendra « la marque référente du lifestyle masculin haut de gamme », selon un communiqué jeudi.

Jalou Media Group arrête L'Optimum - L'Optimum

L'Officiel Hommes, actuellement trimestriel, deviendra mensuel à partir de septembre, tandis que L'Optimum, un magazine pour homme traitant de sujets mode, culture et société lancé en 1996, verra son dernier numéro publié fin juin.

L'ensemble des équipes éditoriales et publicitaires de L'Optimum a été transféré depuis le 15 mai à L'Officiel Hommes, précise l'éditeur.

« Nous sommes parmi les premiers à avoir cru en la presse masculine que nous avons accompagnée et développée durant toutes ces années. Dans un contexte où le digital et l'international jouent un rôle majeur il nous paraît cohérent et stratégique de concentrer nos forces sur L'Officiel Hommes », explique dans le communiqué Emmanuel Rubin, éditeur France de Jalou Media Group.

Lancé en janvier 2005, L'Officiel Hommes a été créé par un styliste et est diffusé à 32 000 exemplaires. « L'Officiel Hommes regroupe une équipe d'experts dans tous les domaines qui font l'univers masculin et diffuse ses contenus par son magazine, sa plateforme digitale et ses réseaux sociaux en France et dans 15 pays. Il s'intègre parfaitement à notre écosystème L'Officiel, qui couvre la mode féminine au sens large, le style masculin, l'art contemporain, le voyage... » dit dans le communiqué Benjamin Eymère, directeur général de Jalou Media Group.

Jalou Media Group est un groupe familial quasi centenaire basé à Paris, éditeur de magazines haut de gamme (L'Officiel, Jalouse, La Revue des Montres...) présent dans plus de 80 pays.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - DiversMédias