Julie Laurent, une marque participative de prêt-à-porter féminin

Ancienne responsable de communication au sein de différentes entreprises étrangères au secteur de la mode, Julie Laurent s’est lancée dans l’entrepreneuriat avec la création de sa marque éponyme à Nantes en mars dernier. Son but est de faire participer toutes les femmes à l’élaboration de ses nouvelles collections.
 
Modèle de robe Betty Lou collection automne-hiver 2015 Julie Laurent

« Comme ce sont elles qui porteront les vêtements, je trouve cela à la fois enrichissant et logique de laisser les clientes s’exprimer », explique Julie. C’est pourquoi, en amont de chaque saison, la jeune créatrice lance un appel à toutes les femmes qui désirent envoyer leurs croquis, dessins ou patrons de leur vêtement rêvé.
 
Après une première sélection en fonction des coups de cœur de la fondatrice, de la faisabilité du produit et de l’adéquation du vêtement au style de la marque, les dessins sont soumis au vote des internautes.
 
En effet, la créatrice souhaite tout de même garder un univers de marque avec des vêtements qu’elle qualifie d’originaux et féminins.
 
Si le dessin est sélectionné, le vêtement sera alors réalisé et son auteur reçoit 5 % du chiffre d’affaires des ventes. Elle bénéficie d'une réduction de 10 % si elle achète le vêtement. Son nom est aussi donné au vêtement et la femme peut porter la pièce lors du shooting photo.
 
Julie Laurent s’occupe du choix des matières, de la réalisation des patrons, puis confie la fabrication à deux couturières nantaises. Chaque modèle est commercialisé en petite série.
 
La première collection automne-hiver 2015 se composait de neufs pièces, accessoires et prêt-à-porter, avec des prix allant de 79 à 175 euros. Concernant la distribution, la créatrice possède déjà deux points de vente à Nantes, au sein des boutiques Initiales CC et Be Pop et Loula, ainsi que son e-shop.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterPeople