Just over the top passe le cap des 50 millions d'euros

Ouvertures de boutiques en France, développement à l'international, injection de nouveaux produits : Just over the top continue sa croissance. Après avoir affiché un chiffre d'affaires de 49 millions d'euros l'an dernier, la marque marseillaise, qui a rencontré le succès avec ses doudounes légères, table sur une progression de 25 % cette année.

Just over the top a ouvert une première boutique parisienne - JOTT

Preuve de cette dynamique, la marque qui reste indépendante et familiale, qui comptait 29 boutiques à l'enseigne fin 2016, table sur un réseau de 44 magasins en France et trois à l'international au 1er décembre 2017. « Un renforcement du réseau, en propre et avec des partenaires, qui lui a permis de couvrir d'autres zones clés pour son développement, explique Daniel Barbier, responsable du développement des franchises. Nous avons ouvert à Arcachon et Deauville. Le balnéaire est très important car nous arrivons à développer notre offre été avec le beachwear. Notre concept fonctionne très bien avec le maillot de bain. »

Ainsi, la marque vise des implantations à Biarritz, Saint-Malo et sur la façade méditerranéenne. La marque est aussi entrée cette année en direct à Paris. Elle vient d'ouvrir un magasin sur le boulevard Saint-Germain, rive gauche, et entrera dans l'extension du centre commercial Parly 2 en décembre. Elle vise à présent des implantations dans le XVIème arrondissement et le Marais parisien, et veut identifier les meilleures adresses en périphérie. Par ailleurs, elle agrandit sa boutique de Marseille pour en faire un flagship de 110 mètres carrés.

JOTT

« Notre projet d'un maillage de la France avec une soixantaine de boutiques se concrétise, souligne Nicolas Gourdikian, fondateur et directeur de collection de la marque. Nous devrions atteindre cet objectif fin 2018. Cela permet aux multimarques de continuer de travailler la marque et c'est pour cela que nous n'avons pas de vente en ligne. Nous devrions atteindre les 100 shops in shop, avec notre concept modulable de linéaire, d'ici la fin de l'année ». La marque revendique aujourd'hui une présence chez 600 multimarques en France.

Mais pour JOTT, l'export fait aussi figure d'axe majeur de progrès. « Nous développons depuis un an une présence aéroportuaire, précise Daniel Barbier. Nous avons une présence dans une cinquantaine de duty-free, notamment en Asie, en Iran ou au Qatar. Cela correspond parfaitement à notre produit mode et fonctionnel. Et nous avons encore des possibilités de développement sur ce créneau ». Elle initie aussi sa distribution au grand export avec un partenaire en Amérique du Nord et une présence, avec un partenaire russe, au prochain salon CPM de Moscou. Par ailleurs, la marque se développe avec ses partenaires sur les marchés européens. Elle a ainsi ouvert ses premières boutiques à Berlin et Bruxelles cette année et va inaugurer Barcelone dans les prochaines semaines. Et table sur des ouvertures dans d'autres villes en 2018.

JOTT

En 2018, la marque renforce aussi son offre. Elle introduit l'injection de deux collections supplémentaires, en prime de ses printemps-été et automne-hiver. « Notre volonté est d'apporter de la nouveauté au cours de l'année avec des pièces à manches, des couleurs fortes de la saison et, sur l'été, pour la première fois, l'introduction de maille, précise Nicolas Gourdikian. Nous apportons 20 à 30 pièces dans ces collections. Il n'y a pas de doudoune basique, mais des pièces que l'on peut mettre en avant pendant une durée donnée. Avec le développement international, nous avons de plus en plus de climats différents et nous cherchons à proposer des solutions pour les différents marchés. »

La marque, lancée en 2010, mise donc sur ces piliers pour continuer ses belles croissances à deux chiffres.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusiness