Kaihara et son rêve de denim exposé aux vents marins

Voici une finition écologique et atypique de la toile denim. Le fabricant de denim Kaihara Corp a lancé un projet appelé Cruising Jeans, qui a pour objectif d'exposer du denim aux vents marins pendant la durée d'une croisière : une première mondiale.


Kaihara Corp

L'entreprise revendique en effet une « slow fashion » (une mode qui prend son temps), « à l'heure de la fast fashion ». À vrai dire, il s'agit d'une mode qui prend beaucoup, beaucoup de temps, et même si cette méthode de production semble difficile à appliquer à la grande consommation, elle reste intéressante comme nouvelle option de production d'un denim de très haute qualité.

Le fabricant, basé à Fukuyama dans la préfecture d'Hiroshima, une région réputée dans le monde entier pour sa production de denim, a précisé que l'initiative avait été lancée pour faire face à une compétition acharnée, notamment dans le domaine de l'innovation des toiles denim.

Selon Kaihara, cette méthode est unique car elle consiste à confectionner les voiles d'un navire avec une toile denim, exposée aux embruns pendant la durée d'une croisière, avant d'être coupée et cousue pour en faire des vêtements.

Le film de présentation du projet

Les voiles, tendues par les vents de la mer intérieure de Seto, « prennent une teinte unique qui ne s'estompera pas, car les éléments contenus dans la brise marine, comme le sodium et le magnésium, s'associent à l'indigo dans la matière », explique l'entreprise.

Après avoir navigué sur une distance totale de plus de 700 kilomètres pendant 40 jours, mouillant dans 14 ports, Kaihara a transformé ces voiles particulières en divers articles - jeans, T-shirts, sacs et chaussures, avant de les mettre en vente.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

DenimIndustrie