Kaporal affirme son potentiel féminin avec ses petites robes

Kaporal a misé sur la robe pour communiquer sur son identité féminine. Début juin, le jeanneur a dévoilé sept nouveaux modèles de robes. La campagne, sous forme de série photo et de film, est incarnée par trois blogueuses @sweetieytb, @estellefitz et @clara.berry. Deux semaines après ce lancement, trois robes ont déjà été en rupture, selon Kaporal.

La campagne « Ma Petite Robe » de Kaporal Kaporal - Kaporal

« Pour cette campagne, nous avons choisi des influenceuses afin de toucher une cible millennials. Or les posts liés à ce lancement ont atteint 20 000 likes sur les réseaux sociaux et les ventes ont décollé tout de suite. Nous ne pensions pas que ça aurait un tel succès, surtout sur une capsule féminine », reconnaît Guillaume Ruby, directeur marque et communication de Kaporal.

Encouragée par le succès de cette opération, la marque envisage de monter d’autres projets équivalents en Allemagne et en Espagne avec des influenceurs « locaux ».

L'approche est aussi locale pour la marque du sud de la France. Deux de ces références, qualifiées de « robes tutus », ont été conçues dans des ateliers marseillais à partir de denim upcylé. « L’idée était de réinventer la petite robe noire, facile à porter dans des versions jeanneurs », précise Guillaume Ruby.

Kaporal réalise 35 % de son chiffre d’affaires avec sa collection féminine. Pour Guillaume Ruby, la collection féminine est « devenue un segment prioritaire dans la stratégie de développement de la marque ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDenimBusinessCampagnes