Kenta Matsushige ouvre son premier pop-up store parisien

Vainqueur du grand prix du Festival de Hyères en 2014, Kenta Matsushige a lancé son label de prêt-à-porter féminin dès l’année suivante. Derrière son esthétique minimaliste japonaise, le créateur cache une incroyable maîtrise et un grand raffinement dans la construction du vêtement.


Deux modèles de la collection du printemps-été 2018 - Kenta Matsushige
 
Pour la première fois, le talentueux Japonais, qui a installé sa maison à Paris, s’offre une boutique éphémère à Paris, du 10 au 21 octobre 2017, où il sera possible de découvrir son style atypique et ses créations délicates, au sein de l’espace The Japan Store d’Isetan, situé au rez-de-chaussée de la Maison de la culture du Japon, au 101 bis, quai Branly, dans le 15ᵉ arrondissement. Il y présentera ses créations pour l’hiver 2017/18 et pour l’été prochain.

Une occasion unique pour le public parisien puisque le designer n’est pour l'heure pas distribué dans la capitale. D’une grande timidité, Kenta Matsushige est plus habile à s’exprimer dans ses coupes rigoureuses, qu’avec les mots. Il gagnerait pourtant à être connu davantage.

Né au Japon à Yamaguchi d’un père mécanicien et d’une mère infirmière, le jeune homme se découvre très jeune une passion pour le vêtement. A 18 ans, il intègre l’école Esmod Osaka, pour déménager deux ans plus tard à Paris, où il étudie à l'école de Chambre syndicale de la couture parisienne, obtenant en 2012 un master de stylisme.

Il multiplie les stages dans les grandes maisons, telles Dior et Givenchy, et commence à travailler en freelance pour Gianfranco Scotti, son professeur, qui l’encourage à trouver sa propre voie. "J’aime le travail de modéliste. C’est un peu comme un couturier. C’est pour cela que je suis venu à Paris. C’est une technique particulière, hyper sophistiquée, que je mêle au savoir-faire japonais", explique-t-il.


Des propositions de l'hiver 2017/18 - Kenta Matsushige
 
Ce savoir-faire se dévoile au détour de ses créations. Des robes-manteaux ouvertes dans le dos aux robes minimalistes aux coupes impeccables en passant par les chemises croisées, chaque pièce décèle un détail raffiné. Jusqu’aux t-shirts, inspirés du kimono, avec leurs manches ouvertes sous les aisselles et leurs poches doublées dans un tissus différent ! Rien n’est banal chez Kenta Matsushige.
 
Après son prix à Hyères, le styliste a collaboré avec Petit Bateau et été sélectionné comme finaliste pour le prix des premières collections de l’Andam l'an dernier. "Aujourd’hui, je travaille pour le label chinois Mix Mind et collabore pour d’autres marques. La situation n’est pas facile pour les jeunes créateurs. Je cherche un partenaire pour développer ma maison", confie-t-il.
 
Difficile, en effet, pour une petite marque émergente de se faire une place sur un marché de la mode saturé. Pour l’instant, ce garçon de 29 ans, présent depuis quatre saisons au sein du showroom Designers Apartment piloté par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, est distribué dans une dizaine de boutiques multimarques au Japon, Chine, Koweït, Italie et en Californie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversCréation