Kingpins Amsterdam revient pour une quatrième édition

Amsterdam s’est prise au jeu du denim. Cela devient un rendez-vous incontournable : à la mi-avril, le cœur de la capitale néerlandaise bat pour le bleu. Du 17 au 23 avril, les boutiques du centre-ville mettent en place des vitrines et des animations spéciales pour l’occasion, la Denim City ouvre ses portes et, les 21 et 22 avril, le Blueprint Festival permet de découvrir les dernières innovations et projets créatifs dans le denim. Le tout ponctué par la remise des Global Denim Awards.

Les boutiques du centre-ville d'Amsterdam se mettent aux couleurs des Denim Days - DR

Au cœur de cette semaine bleue, les professionnels se retrouvent pour le salon Kingpins. Pour la quatrième année, les équipes du salon américain réunissent les 19 et 20 avril dans le cadre de la Westergasfabriek denimiers, délaveurs et différents acteurs de la chaîne de production textile. Ainsi, 86 exposants sont annoncés dont Invista, Garmon, Artistic Millineers, Bossa Denim, Candiani, ITV, Cone Denim ou encore Nexgen packaging et YKK.

Lors de ces deux journées, les séminaires de Denim Dudes mettront en exergue les tendances pour la saison automne-hiver 2018. Alvanon présentera sa solution concernant le fit et Invista mettra en avant sa recherche croisée sur cinq pays concernant les attentes des consommateurs. Les organisateurs ne réitèrent pas cette année la mise en place du salon connexe Why, qui mettait en avant des exposants proposant des labels et des ornements, mais aussi des technologies innovantes.

Kingpins se tient du 19 au 20 avril - Kingpins

Le 21 avril, avec House of Denim, l’équipe de Kingpins Transformers propose enfin aux acteurs du secteur une journée de réflexion et d’échanges sur les pratiques de l’industrie qui a pour objectif de « tacler les coûts dans la supply chain du denim ». L’ambition affichée est de déterminer les points de la chaîne de production sur lesquels les coûts de mise en place de solutions responsables et écologiques sont réellement prohibitifs.

« Combien de fois a-t-on dit aux membres de la chaîne d'approvisionnement que leurs innovations ou produits durables étaient trop coûteux et donc qu’il était impossible de les introduire dans un jean ? » s’interroge Andrew Olah, fondateur de Kingpins Transformers. « Nous sommes heureux que cette édition de Transformers permette au public de se rendre compte d’où et quand le prix est un véritable obstacle ou non. »

L’approche a donc pour vocation de casser les idées reçues dans ce domaine et d’offrir aux marques, designers, producteurs et finisseurs des clés pour améliorer leurs pratiques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

DenimSalonsEvénements