L’Europe reste le premier marché mondial de la cosmétique

En 2017, le marché européen de la cosmétique et de l’hygiène personnelle a pesé 77,6 milliards d’euros, en légère progression par rapport aux 77 milliards d’euros enregistrés un an plus tôt, indique la fédération européenne des industries cosmétiques, Cosmetics Europe.


Le poids en milliards d'euros de la cosmétique par région du monde - Cosmetics Europe

Le Vieux Continent reste le premier marché mondial des cosmétiques, si l'on additionne tous ses pays, devant les Etats-Unis et leurs 67,2 milliards d’euros et la Chine et ses 43,4 milliards d’euros. L’Allemagne, la France et le Royaume-Uni s’affichent dans le trio de tête des pays européens avec un poids de marché respectivement estimé à 13,6, 11,3 et 11,1 milliards d’euros.

Avec une valeur de 20,07 milliards d’euros, le soin tire le marché européen de la cosmétique suivi de très près par les produits d’hygiène qui totalisent 19,64 milliards euros. Arrivent ensuite les produits capillaires, qui en 2017 ont pesé 14,84 milliards, et les parfums, qui atteignent les 11,93 milliards d’euros. Enfin, le maquillage ferme la marche avec 11,17 milliards d’euros.  

Selon Cosmetics Europe, qui a par ailleurs réélu à sa présidence Loïc Armand, vice-président de L'Oréal en charge des affaires extérieures, la valeur des exportations européennes a atteint en 2017 les 20,2 milliards d’euros, la France et l’Allemagne pesant ensemble pour moitié dans ces exportations.

Du côté du marché du travail, l’industrie européenne de la cosmétique génère directement et indirectement deux millions d’emplois.  
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

CosmétiquesBusiness