LVMH lance sa première formation professionnelle en Italie

L’Italie accueille le tout nouveau programme de formation professionnelle de LVMH. Créé à Paris en 2014, l’Institut des Métiers d’Excellence (IME), qui compte 15 formations en France et a ouvert en 2016 aussi une formation en horlogerie en Suisse, s’étend désormais à la Péninsule, où le groupe de luxe piloté par Bernard Arnault dénombre près de 23 sites de production.

La première promotion de l'Institut des métiers d'excellence en Italie - LVMH

« Nous avons créé l’IME pour perpétrer et transmettre les savoir-faire, tout en valorisant l’expertise et les métiers. Notre ambition est de faire grandir cet Institut en dehors de nos frontières. L’Italie se présente comme une extension naturelle pour ce programme, puisque c’est le pays de nos manufactures et le symbole de l’excellence », a expliqué lundi Chantal Gaemperle, directrice des ressources humaines et synergies du groupe LVMH, à l’occasion de l’inauguration du siège de l’IME en Italie, hébergé dans le Palais Pucci à Florence, qui accueillera notamment les Master Class des élèves.
 
La cérémonie s’est notamment déroulée en la présence du maire de Florence, Dario Nardella, ainsi que de nombreux dirigeants du groupe de luxe et de ses maisons italiennes, des partenaires transalpins de l’IME et surtout des 27 premiers apprentis choisis sur 162 candidatures après une dure sélection pour participer aux deux premiers programmes de formation en Italie.

Le premier de huit mois, dédié à l’orfèvrerie, avec 13 élèves, est organisé à Valenza, où se trouve le site de production de Bulgari, en partenariat avec l’école For.Al et financé par la région du Piémont. Le deuxième programme de huit mois, spécialisé en maroquinerie, qui accueille 12 élèves, a été mis en place à Florence avec l’école de mode Polimoda et financé par la région Toscane.

« Ces cours sont gratuits. Ils sont financés par nos partenaires. De son côté, l’IME paye le reste, à savoir les outils des métiers et les équipements, les Master Class ainsi que les professeurs de langues, car nous offrons aussi à ces jeunes une formation en anglais et français technique », nous explique Florence Rambaud, directrice de l’IME.

« Depuis le début, 325 jeunes ont intégré l’IME, dont 170 cette année, tous programmes confondus. Pour l’instant, 155 élèves se sont diplômés au total. 90 % d’entre eux ont trouvé un débouché, 65 % dans notre groupe ou chez nos partenaires. L’intérêt pour eux, c’est que nos programmes mêlent cours théoriques et apprentissage pratique auprès de nos maisons », souligne-t-elle.

Federico Traina, 18 ans, fait partie des heureux élus de la première promotion sélectionnés pour la maroquinerie. « Les cours ont débuté il y a un mois. Depuis une semaine, je suis en apprentissage dans les ateliers de maroquinerie de Dior. On prend connaissance des différentes étapes de fabrication d’un sac. Ils sont en train de m’apprendre plein de choses », se réjouit-il.

Au total, l’IME dénombre 18 formations dans les secteurs de la bijouterie, la couture, la maroquinerie, la vigne et le vin, les arts culinaires, l'horlogerie, la vente de produits de luxe et le design, avec 12 écoles partenaires et le soutien de 28 maisons de la galaxie LVMH sur 70, qui accueillent les apprentis.

En Italie, le groupe ne souhaite pas en rester là. Il planche sur deux nouvelles formations, qu’il espère lancer en 2018. L’une dédiée à la chaussure dans la région vénitienne et l’autre spécialisée dans la vente clients, en s’associant à l’Université Ca Foscari de Venise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - AccessoiresJoaillerieLuxe - DiversIndustrieCréation