La Fashion Week de Londres bientôt sous le feu des projecteurs

Alors que le secteur se prépare à affronter les frénétiques semaines de défilés printemps-été 2017, Londres est parée à se placer sous le feu des projecteurs. Sur fond d'incertitude liée au Brexit, la fashion week de Londres (FWL) se déclare fin prête à accueillir ses nombreux invités issus de 58 pays, ainsi que les 83 grands créateurs inscrits au programme de sa 64e édition.



Les chiffres publiés au mois de juin montrent que depuis 2013, la valeur nette de l'industrie de la mode britannique a connu une croissance de 8% et atteint 28 milliards de livres. La FWL capitalisera sur la bonne santé du secteur en proposant un événement placé sous le signe de la nouveauté et de l'innovation.

Pour la première fois, Burberry présentera ensemble ses créations masculines et féminines. Les pièces seront commercialisées immédiatement après le défilé. La marque dirigée par Christopher Bailey n'est pas la seule à adopter ce procédé. Fyodor Golan, House of Holland et Topshop Unique feront de même. Aquascutum, Belstaff, Joseph et Teatum Jones (lauréat Woolmark Womenswear 2016) mêleront également mode féminine et mode masculine.

En dehors du calendrier officiel, l'édition printemps-été 2017 de la FWL accueillera 150 marques qui présenteront leurs oeuvres dans les showrooms du Brewer Street Car Park. Les marques internationales MM6 et Versus seront de retour à Londres, tandis que pour Huishan Zhang, Molly Goddard et Teatum Jones, y viendront pour la première fois. De façon à diffuser cette énergie créatrice dans toute l'Angleterre, 20 écrans géants retransmettront les festivités à Birmingham, Glasgow, Leeds, Liverpool, Londres, Manchester et Newcastle.

La Fashion Week de Londres se tiendra du 16 au 20 septembre. Pour plus d'informations : www.londonfashionweek.co.uk.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 AFP-Relaxnews.

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés