La Fashion week masculine de Milan s’annonce intense

Une semaine riche en nouveautés, de plus en plus liée au salon florentin Pitti Uomo. Tel est le nouveau visage de la Fashion week masculine milanaise, qui se tiendra pour la première fois sous l’égide de Carlo Capasa, le nouveau président de la Chambre nationale de la mode italienne (CNMI), en cette édition dédiée aux collections de prêt-à-porter masculin pour le printemps-été 2016.

Dirk Bikkembergs ouvre la Fashion week milanaise ce vendredi - (Foto: PixelFormula)

Le calendrier de la semaine, programmé à Milan du 19 au 23 juin prochain, multiplie les échanges, en effet, avec le salon de la mode masculine Pitti Uomo, qui le précède. A commencer par ce vendredi 19, qui clôture le rendez-vous florentin et marque désormais l’ouverture de la Fashion week lombarde. Un "train de la mode" servira de trait d’union symbolique entre les deux manifestations, convoyant de Florence à Milan à la mi-journée, journalistes et acheteurs invités à participer à un "fashion journey".

L’après-midi, sera notamment inaugurée dans la capitale lombarde la première et unique boutique au monde de la griffe masculine ultra exclusive Uman, du groupe Caruso, tandis que dans la soirée se tiendra le premier défilé de la semaine. Celui de la marque de sport couture Dirk Bikkembergs, passée récemment sous pavillon chinois, qui se déroulera aux Thermes de Milan, espace accueillant pour la première fois un show, suivi par une grande fête.

Pour le reste, la Fashion week milanaise s’aligne avec son édition précédente de janvier. Sont ainsi prévus 39 défilés, auxquels s’ajoutent ceux de Dolce & Gabbana le samedi 20 et de Pal Zileri le lundi 22 ne figurant pas au calendrier officiel, ainsi que les deux défilés des stylistes chinois, Zeng Fengfei et Jiwenbo, le mardi 23, dans le cadre du rendez-vous "China Events". Au total, cela fait donc 43 défilés contre 42 shows pour l’édition précédente de janvier et 45 en juin 2014, auxquels s’ajoutent une trentaine de présentations.

Plusieurs noms manquent encore à l’appel cette saison. Comme en juin dernier, Iceberg s’en tient toujours à une présentation, tout comme Z Zegna, la ligne jeune du groupe Ermenegildo Zegna, qui devrait dévoiler dimanche 21 juin la première collection dessinée par Francesco Muzi, ex-chef designer du menswear Jil Sander, avec Murray Scallon.

Après Florence en janvier (photo), Marni revient sur les podiums milanais cette saison - Pitti Immagine

De même, Ports 1961, dont la ligne homme est dessinée par Milan Vukmirovic, qui avait opté pour une présentation en juin dernier, a décidé de revenir sur les podiums… Non pas à Milan, mais au Pitti Uomo. A signaler aussi l’absence de Moschino qui, après avoir défilé pendant deux saisons à Londres, revient en Italie… lui aussi au Pitti Uomo !

En revanche, Marni Homme, qui avait défilé à Florence en juin, revient enfin sur les podiums milanais, dont il était absent depuis plusieurs saisons. Andrea Incontri, qui était également au Pitti Uomo la saison dernière, revient lui aussi dans la capitale lombarde, cette fois non plus sur les podiums, mais avec une présentation. Les marques Trussardi et Tod’s continuent elles aussi avec la formule de la présentation.

Pour sa part, Roberto Cavalli, qui a été racheté en avril dernier par le fonds d’investissement Clessidra, laisse passer son tour cette saison, tout comme Frankie Morello. Après avoir noué un partenariat avec l’italien Fmm, les deux designers fondateurs du label, Maurizio Modica et Pierfrancesco Gigliotti ont repris l’entier contrôle de leur marque, fabriquée désormais en licence par Modalis, qui produit aussi le label John Galliano.

L’Allemand Tom Rebl, installé à Milan depuis 2008, qui défilait dans le calendrier depuis deux saisons, a opté cette saison pour une présentation à Paris. Disparaissent aussi des podiums milanais le Suisse Julian Zigerli (qui présente sa collection à Paris) et le Malaisien Edmund Ooi, qui avaient bénéficié de l’invitation de Giorgio Armani à défiler dans son théâtre, ainsi que le Coréen D. Gnak invité les saisons passées dans le cadre d’un échange avec la Corée du Sud.

Quant à John Varvatos, après 13 saisons à Milan (depuis janvier 2009), il rentre cette année aux Etats-Unis pour participer à la toute première Fashion week newyorkaise consacrée au menswear, qui se tiendra du 13 au 16 juillet 2015.

Le japonais Hiromichi Ochiai du label Facetasm débute à Milan

Ces défections sont néanmoins compensées par d’importants retours, comme celui de Marni donc le samedi 20, qui ne défilait plus à Milan depuis l’automne-hiver 2009-10, et de Pringle of Scotland le dimanche 21, qui célébrera pour l’occasion son 200e anniversaire via un spectacle réalisé par la compagnie de danse Michael Clark Company. La collection, dessinée par l’italien Massimo Nicosia, sera dévoilée au cours d’un "salon show" suivi par un cocktail exclusif, le tout au sein de la galerie Sozzani du célèbre concept store Corso Como.

De nouveaux noms apparaissent aussi dans ce calendrier, tel celui de Damir Doma, au programme le lundi 22 juin. La marque du designer homonyme d’origine croate a quitté les podiums parisiens, où elle défilait depuis 2007, pour intégrer le calendrier de Milan, ville où elle vient d’installer son studio alors qu'elle connaît quelques déboires.

Ce même lundi sera le jour du baptême de Marcelo Burlon County of Milan, argentin installé à Milan qui, après avoir défilé hors calendrier la saison dernière, intègre cette fois le programme officiel, tout comme Facetasm. La marque du japonais Hiromichi Ochiai défile pour la première fois à Milan dans le théâtre mis à disposition par Giorgio Armani. Grande première aussi pour Pal Zileri, toujours ce lundi 22, qui fait ses débuts hors calendrier.

La Fashion week peut compter bien sûr aussi sur les autres grandes griffes, de Giorgio Armani à Prada, tandis qu’aux côtés des noms incontournables s’installent désormais dans la durée de nouveaux acteurs du made in Italy, telle la ligne masculine de N°21 signée par Alessandro Dell’Acqua, la marque du jeune Christian Pellizzari, ou encore de l’Italo-haïtienne Stella Jean, qui a fait ses débuts dans le calendrier masculin en janvier dernier. 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés