La marque Ddugoff à la conquête du marché européen

Lancée lors des collections hiver 2014, la marque new-yorkaise Ddugoff propose un vestiaire revisitant les basics de la garde-robe masculine avec un esprit créateur. Une collection de « unbasics basics » et un look à mi-chemin entre la tenue de travail et le homewear « correspondant, selon le créateur, à nos habitudes de vie au quotidien ».



Formé en architecture, le New-Yorkais Daniel Dugoff, qui collabora notamment auprès de la marque Patrick  Ervell, revendique une dizaine de points de vente dans le monde, principalement aux Etats-Unis (et notamment chez Opening Ceremony à New York) et au Canada, ainsi qu’au Japon, toute la collection étant produite aux Etats-Unis, les imprimés étant dessinés par le créateur lui-même.

Pour l’hiver 2016-2017, Ddugoff poursuit dans la même lignée en proposant sweats à col cheminée à la ligne pure et graphique, des vestes de velours relookés sportswear, un blouson en cuir façon teddy aux poches en peau de chèvre. Ses vestes de blazer ont la touche casual, ses manteaux en mélange de laine et d’alpaga au léger oversize et sa ligne de pulls en cachemire jouent la carte du confort maximal.

Autre thématique choisie par le créateur pour l’hiver, l’eau dont les imprimés graphiques apparaissent sur sweats, pulls et bonnets et déclinés en vert ou gris dans l’esprit camouflage, et l’esprit patchwork « collage » que l’on retrouve sur chemises et vestes.

Positionnée premium, la marque Ddugoff propose des prix allant de 350 euros pour les sweats à 390 euros pour les pantalons et 870 euros pour les manteaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterSalons