La marque Nus ouvre sa première boutique à Paris

Ouverte fin juin dans le quartier parisien des Batignolles, au 19 rue Clairaut, la première boutique Nus présente sur 35 mètres carrés l'univers de la marque de prêt-à-porter pour hommes lancée en novembre dernier par Stéphane Grand-Clément.

Nus mise sur une communication décalée avec la feuille de vigne pour emblème DR

Dijonnais d’origine, formé dans les multimarques Transat, puis responsable de projet chez Vente-privée, Stéphane Grand-Clément participe il y a deux ans au lancement du site Dressing-The-Man avant de créer Nus et de s'associer à Nicolas Candas, expert dans la confection et le développement de collections.

« Pour se démarquer, Nus marie deux ingrédients, dont la légèreté dans son discours, un peu dans le même esprit  que Le Slip Français, et un positionnement prix très accessible privilégiant les ventes online et le retail », explique le fondateur.

Pour décontracter le potentiel client, Nus mise en effet d’emblée sur une communication "décomplexée" à travers une campagne d’affichage dans Paris et sur les réseaux sociaux présentant des hommes juste vêtus d’une feuille de vigne, le logo de la marque. Un parti pris marketing que la marque répète à chacune de ses collections.

Pas forcément nouveau, mais suffisant pour faire naître les premières ventes, les relais de blogs tels que Comme un Camion et quelques espaces éphémères –  l'organisation d'un prochain événement en collaboration avec Ca va barber à Lyon début décembre – accompagnant le mouvement.

Coté prix, Nus propose un choix de chemises à partir de 79 euros, des tee-shirts à 29 euros et des pulls en laine à 99 euros – « avec l’idée, explique le fondateur, de proposer un prix enfin juste, sans surmarge, tout en gardant une qualité de produit made in France et Portugal ». Coté produit, si le style n’est pas révolutionnaire, la série de chandails en laine, les vestes aux inspirations workwear, la coupe lose et carotte des pantalons, comme le choix de chemises (chambray, flanelle anglaise, oxford), revisitent les grands basiques dans les bonnes matières. Avec, partout, la feuille de vigne en logo. Une ligne de casquettes et bonnets complètera bientôt cette offre.

Lancée sur fonds propres, la griffe espère à moyen terme ouvrir une seconde boutique à Paris, plus centrale peut-être. Un chemin qui rappelle celui de Noyoco, multimarque masculin positionné développement durable, d’abord implanté lui aussi aux Batignolles avant une seconde adresse rue Commines dans le Marais.

Jusqu'en octobre, la boutique continuera à distribuer l'été, « la nouvelle collection arrivant lorsque les clients ont besoin de ces pièces, et non trois mois à l’avance » explique-t-on chez Nus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterDistribution