Le MOMA s'offre la première robe imprimée en 3D  en une seule pièce

La technologie 3D s'est imposée ces dernières années comme LA tendance à adopter tous secteurs confondus. Le textile n'a pas échappé au raz-de-marée avec son lot de créations, parfois improbables. Cependant, un cap a été franchi avec la "Kinematics Dress". 



Cette dernière, que le MOMA vient d'acquérir pour "Humble masterpieces", sa collection permanente, est, en plus d'être plutôt élégante, la première robe intégralement imprimée en 3D, d'un seul tenant et en une fois (pas en plusieurs morceaux à assembler). En outre, le Musée d'Art Moderne a également acquis le logiciel qui a permis sa réalisation. 

Cette robe en nylon, qui est l'oeuvre du studio Nervous System et qui a été imprimée par Shapeways, est ainsi composée d'un ensemble de 2270 panneaux triangulaires qui sont reliés par 3316 charnières. Une structure complexe qui permet à la robe d'afficher un mouvement fluide, comme un tissu, bien que chaque pièce soit rigide. 

Nervous System explique ainsi que Kinematics incarne une véritable avancée dans la façon de concevoir des formes en trois dimensions pour le secteur du prêt-à-porter. Cette technologie combine en effet des techniques de géométrie algorithmique à un corps physique et customisable.  Elle offre donc la possibilité d'imaginer des objets de grande taille et de les concevoir en petit (en phase de réalisation) avant de les découvrir en taille réelle à la fin du processus. 

Enfin, ce nouveau système permet à des matériaux qui, à l'origine, ne sont pas conçus pour, de s'adapter aux mouvements du corps humain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

TextileCréation