Le Petit Marseillais veut se renforcer sur le segment douche

En France en 2015, Le Petit Marseillais a totalisé 16,7 % des parts de marché en valeur du segment douche en grandes et moyennes surfaces, un segment qui pèse plus de 600 millions d’euros. La marque du groupe Johnson & Johnson se place ainsi en tête du rayon, loin devant Sanex, qui totalise pour sa part 9,8 % des parts de marché.


L'un des gels douche de la collection Les P'tit Bonheurs

Pour continuer d’emmener ce segment, Le Petit Marseillais veut séduire les jeunes et notamment les 25-35 ans. La marque lance donc « Les P’tits Bonheurs », une gamme composée de quatre gels douches coco, fraises gariguettes, roses de Provence et sel marin. Des produits vendus de 2,15 à 2,39 euros (les 250 ml) baptisés « Le p’tit grain de sel » ou « ma pause coco-ning ».  

« Le rayon douche est un rayon d’achat plaisir, notre objectif est donc de déclencher un achat d’impulsion en proposant un concept plus jeune et tendance », explique Séverine Varvier, responsable marketing du Petit Marseillais, qui précise que de nouveaux produits Les P’tits Bonheurs sortiront en 2017.

Sur le marché français, Le Petit Marseillais est par ailleurs la première marque beauté en termes de pénétration, juste derrière Signal. En 2015, 14 millions de foyers ont ainsi acheté un produit de la marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

CosmétiquesCollection