Le Soulier Français placé en liquidation judiciaire

En juillet 2015, le couple Priscille Demanche et Xavier Porot, fondateurs de la marque de chaussures pour femme Ellips, se lançait dans en pari fou, faisant l’acquisition des anciens ateliers de Charles Jourdan et de Stéphane Kélian pour créer un pôle de fabrication de chaussures françaises, baptisé Le Soulier Français. Un projet ambitieux qui, deux ans plus tard, se trouve dans l'impasse. Leur entreprise a été mise en liquidation judiciaire en décembre dernier. Pourtant, Xavier Porot ne s’avoue pas encore vaincu : « Il y a en effet la faillite d’une structure juridique, mais nous mettons silencieusement beaucoup d’énergie pour assurer une continuité à ce projet ».


Modèle Bécassine par Ellips Creation - Instagram

Selon le cofondateur du Soulier Français, l’entreprise a tout pour réussir et son échec viendrait - dans les grandes lignes - d’une insuffisance de financement due à une dette de l’Urssaf qui aurait entraîné l’annulation d’une levée de fonds d’un montant de 2 millions d’euros, prévue auprès de fonds spécialisés dans la mode et le savoir-faire.

« Notre projet de réindustrialisation "made in France" est arrivé un peu tôt pour être suivi par de gros investisseurs privés, alors qu’aujourd’hui, beaucoup de marques se penchent sur cette solution », souligne Xavier Porot qui, avec Priscille Demanche, détenait 40 % des parts de l’entreprise, le reste du capital étant réparti entre de « trop nombreux actionnaires », précise-t-il.

Le Soulier Français, qui employait une trentaine de personnes, avait enregistré en 2016 un chiffre d’affaires d’un million d’euros. « Nous aurions conclu 2017 sur un chiffre d’affaires de 1,5 million d’euros et nous étions même rentables sur plusieurs mois l'an dernier », assure Xavier Porot, qui regrette également de laisser sa dizaine de clients face à des difficultés.

Xavier Porot, qui espère que l'histoire du Soulier Français ne s'arrêtera pas là, indique avoir noué contact avec un repreneur potentiel, faute de quoi le tribunal de commerce de Romans-sur-Isère pourrait décider de la mise aux enchères du Soulier Français et de son outil industriel. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresLuxe - ChaussuresIndustrie