Le Sud-Africain TFG s'offre Hobbs

Le groupe de mode sud-africain Foschini Group (TFG) a annoncé l'ajout de la griffe londonienne Hobbs, spécialisée dans le prêt-à-porter féminin moyen-haut de gamme, à son portefeuille qui comprend déjà des marques comme Whistles et Phase Eight. Le groupe renforce ainsi sa présence au Royaume-Uni et dans le secteur de la mode internationale. 


La marque londonienne passe sous pavillon sud-africain. - Hobbs

Meg Lustman, directrice générale de Hobbs, a assuré que cet accord permettrait à la marque "de prendre une ampleur internationale, à travers tous les moyens de distribution omnicanale dont dispose TFG". Selon elle, "l'expérience de TFG en matière de gestion de marques, et sa connaissance approfondie du secteur, nous rendent confiants sur son engagement à mener Hobbs sur le chemin de la croissance".

Hobbs avait été mise en vente il y a presque un an, au prix de 80 millions de livres (91 millions d'euros). Les estimations n'étaient pas optimistes, en raison des difficultés rencontrées par la vente au détail de produits de mode au Royaume-Uni en ce moment. TFG aurait fait son approche auprès de la société de capital-investissement 3i au cours de l'été dernier. Les détails du contrat de vente n'ont pas été divulgués, mais TFG est réputé être particulièrement difficile en affaires.

Alors quel intérêt le groupe sud-africain a-t-il trouvé dans cette marque dont on sait qu'elle a rencontré des difficultés ces derniers temps, notamment après avoir tenté, sans succès, de moderniser sa gamme de produits ? Tout d'abord, ses derniers résultats sont plutôt encourageants. Le directeur général de TFG Monde, Doug Murray, a précisé que "Hobbs est une marque très établie au Royaume-Uni et dispose d'une base de clients fidèles et d'une réputation solide en raison de la qualité de ses vêtements et de ses chaussures".

Le dirigeant de TFG au Royaume-Uni, Ben Barnett, a même fait l'éloge du travail de Lustman : "Elle et son équipe ont réussi à repositionner et à redonner du souffle à la marque, construisant une base robuste pour la croissance à venir". Il a aussi précisé qu'outre sa croissance au Royaume-Uni, l'entreprise souhaite renforcer sa présence internationale.

La marque Hobbs exploite 140 magasins et concessions au Royaume-Uni et est vendue dans des grands magasins aux États-Unis et en Allemagne. En France, elle est notamment distribuée sur les sites de vente en ligne Zalando ou encore Vestiaire Collective. Si ses ventes et ses profits ont progressé lors du dernier exercice financer, la société n'a donné aucune information sur ses prévisions pour l'année en cours.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusiness