Le magazine Elle a installé sa "Community House" à Paris

C’est dans une maison du XVIIe arrondissement, au Studio des Acacias (30, rue des Acacias, donc), que le magazine français Elle a inauguré sa « Community House » à Paris. Ouvert depuis le 27 février et ce jusqu’au 2 mars, ce lieu accueille les lectrices tous les jours à partir de 11h. L'opération connaissait un bon démarrage, surtout ce mercredi, où l'on recensait plus de 400 personnes sur la journée.


Le magazine Elle a installé sa Community House à Paris - Instagram @ellefr

« Erin Doherty, la directrice de la publication de Elle depuis janvier 2017, avait envie d’un lieu allant plus loin que nos habituels forums », explique Stéphanie Videau-Aphatie, directrice déléguée communication et promotion. « Elle est arrivée (du magazine Glamour, nldr) avec cette idée qui lui tenait à cœur et quand la marque automobile Jaguar nous a approché avec l’envie de toucher une cible proche de nos lectrices à l'occasion du lancement d'une nouvelle voiture, nous lui avons proposé un partenariat autour de cet événement. »
 
En plus de pouvoir tester la dernière née de l’écurie Jaguar, un SUV destiné à la gent féminine, les participantes peuvent découvrir les quatre espaces sur lesquels s’étend la Elle Community House et y participer à des ateliers. Une salle à manger où déguster les champagnes Charles Heidsieck, une bibliothèque où découvrir la sélection de livres dressée en collaboration avec la librairie A l’Eure des Livres, une chambre où retrouver des dressings composés par Maje, Sandro, Claudie Pierlot et Vanessa Seward, et enfin une salle de bain montée avec Birchbox, partenaire secondaire de l’événement.
 
Autant de pièces qui rappellent les différentes rubriques du magazine et permettent de mettre en valeur certains annonceurs de Elle ainsi que d'autres marques souhaitant s’associer à l’événement. Et pour animer les différents ateliers, les journalistes eux-mêmes : comme les figures incontournables du titre que sont Edouard Dutour, l’éditorialiste Alix Girod de l’Ain ou encore la responsable des pages livres, Olivia de Lamberterie.
 
« Aller à la rencontre des lectrices fait vraiment partie de l’ADN du magazine et nous le faisons depuis des années via les Etats Généraux de la Femme ou encore les forums Elle Active. A chaque fois, les journalistes s’impliquent et se déplacent. Cette fois-ci, c’est eux qui ont conçu la programmation de la Community House et ont pensé les différents ateliers proposés », ajoute Stéphanie Videau-Aphatie. Une programmation chapeautée par Anne-Cécile Sarfati, qui a commencé à écrire pour Elle en 1997 et occupe depuis un an, en plus de sa fonction de rédactrice en chef des éditions Paris et régions, le tout nouveau poste de directrice éditoriale des événements.
 
Cette fonction illustre bien la volonté croissante des magazines de devenir des marques complètes, qui créent et favorisent l’engagement de leurs lecteurs grâce à des opérations de plus en plus variées. A l’image de Vogue et de son festival à destination des professionnels du secteur, ou plus récemment de sa Vogue Experience pour ses fans. Mais si le titre des éditions Condé Nast ne mise que sur des événements payants, Elle a à cœur de proposer la gratuité à ses lectrices (quasi totale puisque les déjeuners organisés par des chefs à la Community House sont, eux, payants).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversMédias