Le magazine Stylist lance son pendant masculin, Machin Chose

Après le lancement réussi du magazine féminin gratuit Stylist en 2013, né d'une joint-venture entre le Groupe Marie-Claire et le groupe britannique ShortList Media, le groupe de presse français présentera le 22 septembre prochain son nouveau gratuit masculin, un semestriel baptisé Machin Chose.

Machin Chose sera distribué dans dix villes de France.DR

Réalisé sous la codirection du directeur artistique Joachim Roncin et du rédacteur en chef Hugo Lindenberg (également rédacteur en chef adjoint de Stylist), le titre « ne sera pas la version masculine de Stylist, explique ce dernier. Même si l’ADN est commun, Machin Chose est un magazine avec son propre rythme, son propre format et une identité visuelle à part entière ».

Si Machin Chose n’est pas le premier magazine gratuit masculin à voir le jour en France – le magazine Homme en ville, pendant de Femme en Ville avait été lancé en 2005 -, il se positionne « comme un magazine premium au ton volontiers décalé, ne se prenant pas au sérieux, détaille Hugo Lindenberg. Machin Chose s’adresse à une cible urbaine de trentenaires actifs, hyper connectés et ayant délaissé la presse masculine payante ».

A travers cette nouvelle publication, le rédacteur en chef invoque « l’envie de construire un magazine autour d’un objet phare à chaque fois, un objet du quotidien fil rouge de chaque numéro, et clin d’œil à la façon dont les gens parlent en général, une façon d’oser inscrite dans l’ADN de Stylist depuis ses débuts ».

Diffusé à 250.000 exemplaires (Stylist l’est à 400.000), Machin Chose traitera deux fois par an de sujets de société décalés, de mode (une série mode de 8 pages est prévue à chaque numéro), de culture, de beauté et de conso. Il sera distribué, comme Stylist, de la main à la main dans la rue et exclusivement par des garçons, dans une dizaine de villes en France.

A l’occasion du lancement du magazine, une campagne d’affichage sera faite à Paris résumant, en trois visuels - « Un truc gratuit », « Masculin Truc Bidule » et « Un magazine avec des trucs » -, le ton décalé voulu par l’équipe du magazine.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - DiversMédias