Le multimarque bordelais Graduate débarque à Paris

Graduate s’installe pour la première fois à Paris. Le multimarque bordelais ouvrira en septembre un magasin de 120 mètres carrés dédié à la mode masculine, rue Pastourelle, dans le IIIème arrondissement. Depuis l’inauguration de son premier magasin en terre girondine en 2010, Graduate y avait ouvert une seconde adresse afin de proposer une offre complémentaire. En septembre dernier, Bruno Boguszewski, Clément Hervouet et Johan Kinder, les trois associés de l'enseigne, avaient également passé un nouveau cap avec une troisième boutique bordelaise, cette fois destinée à la femme.


La façade du premier magasin Graduate

La quatrième ouverture de Graduate aura donc lieu sur de nouvelles terres : « nous ne nous retrouvions pas dans les magasins parisiens existants et nous avons trouvé une opportunité qui nous correspondait dans le IIIème arrondissement. Nous allons conserver notre état d’esprit dans ce magasin en mélangeant les univers : nous n'avons pas attendu que le luxe s'empare du streetwear pour en proposer, avec une offre plus "créateurs". Nous diffusons aussi bien des marques comme Stüssy, Carhartt WIP et Homecore que des créateurs tels que Junya Watanabe, AMI ou Gosha Rubchinskiy », explique Johan Kinder, l'un des associés.

En plus de ses magasins physiques, Graduate possède également un e-shop depuis 2012, dont la nouvelle version date de novembre dernier. L’un des associés travaille à temps plein sur le digital aux côtés de quatre autres personnes. La boutique en ligne représente aujourd’hui entre 25 et 30 % du chiffre d’affaires. L’équipe est active sur les réseaux sociaux. Elle y montre de nouveaux produits mais aussi des photos reflétant leur humeur du moment : de la pause café à la joie de Mbappé et Griezmann. « Les réseaux sociaux sont un vecteur de trafic. Nous y montrons qui nous sommes, donc ça ne se limite pas à un aspect purement commercial », développe Johan Kinder.


Le magasin femme ouvert à Bordeaux en septembre dernier

Graduate présente chaque saison des griffes qu’elle suit depuis longtemps et des nouveautés. « Un turnover naturel s’opère entre les marques avec qui nous arrêtons de travailler et les nouvelles. En ce moment, les griffes qui attirent le plus les clients chez nous sont Comme des Garçons Play, A.P.C., AMI, Stüssy et Stone Island. Adidas aussi, même si nous limitons notre offre de sneakers. En général, nous repérons des marques sur internet et dans des magazines comme 0032C, New Order, Kaleidoscope et ID. Nous nous rendons également sur le salon Man à Paris. Nous échangeons entre associés pour les achats, mais aussi avec notre équipe de vente qui est l’une des clés de notre réussite. La moitié de notre clientèle sait ce qu’elle veut et connaît bien la mode. L’autre moitié vient sans connaître. Nous sommes là pour les aider et les orienter », indique Johan Kinder.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER