Léa Julian, la nouvelle reine des podiums, est française

(Relaxnews) - Les tops les plus populaires sur les réseaux sociaux sont-elles également celles qui défilent le plus en période de Fashion Week ? Non, bien au contraire. Avec « seulement » 21 700 abonnés sur Instagram (bien loin des 87 millions de Kendall Jenner), la Française Léa Julian est le mannequin qui a été le plus sollicité sur les catwalks en 2017, devançant largement les soeurs Hadid, Kaia Gerber et autres tops-modèles stars. Retour sur le parcours de la nouvelle reine des podiums.

Léa Julian pour le show haute couture printemps-été 2018 de Giambattista Valli. Paris, le 22 janvier 2018 - RelaxNews / Bertrand GUAY / AFP

Léa Julian est repérée à l'âge de 15 ans par l'agence Elite à l'occasion du célèbre concours Elite Model Look. Elle se hisse parmi les finalistes du concours national, et, si elle ne fait pas partie des lauréates de la finale internationale, signe très vite un contrat avec la prestigieuse agence. La jeune fille débute alors lentement mais sûrement sa carrière de mannequin, défilant très tôt pour des maisons prestigieuses comme Valentino, Ulyana Sergeenko, Chanel, ou encore J.W. Anderson.

Près d'an après avoir fait ses débuts sur les podiums, Léa Julian commence à enchaîner les défilés à chaque Fashion Week. En 2016, elle ne fait pas encore partie des mannequins les plus présents sur le catwalk, à l'instar de Lineisy Montero, Marjan Jonkman ou Jessie Bloemendaal, mais des maisons comme Nina Ricci, Dior, Miu Miu, Hermès lui montrent un intérêt grandissant. La force de la jeune femme née à Toulouse est d'ailleurs sa régularité et son charisme. Elle n'a cessé de monter en puissance, jusqu'à arriver au sommet en 2017, et nul doute qu'elle va désormais s'imposer comme une figure incontournable des podiums parisiens, new-yorkais, londoniens et milanais.

En 2017, la top française a ainsi cumulé pas moins de 111 défilés, avec notamment une ouverture pour Carolina Herrera (automne-hiver 2017) et une clôture pour Christian Wijnants (printemps-été 2018). Elle devance Mckenna Hellam (109 défilés), Jessie Bloemendaal (108 défilés), He Cong (106 défilés) et une autre Française, Camille Hurel (102 défilés).

Sa carrière a clairement décollé l'an dernier. Elle voyage désormais aux quatre coins de la planète, et est extrêmement sollicitée. Elle commence à enchaîner les contrats publicitaires, le Graal - avec les couvertures de magazines - pour les mannequins. Depuis début 2018, Léa Julian est apparue dans les campagnes de Coach, Marc Jacobs et Zara. Autant dire que la Française n'a pas fini de faire parler d'elle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 AFP-Relaxnews.

Luxe - Prêt-à-porterDéfilésPeople