Lenzig obtient une nouvelle certification « Biobased » aux Etats-Unis

Lenzig franchit un nouveau cap dans sa stratégie écoresponsable. Le spécialiste autrichien des fibres cellulosiques vient ainsi de recevoir du département de l’agriculture des Etats-Unis (USDA) la certification « Biobased » pour trois de ses produits : l’acide acétique, le furfural et le magnésium.
Une nouvelle vague de produits Lenzig certifiés par l'USDA. - Foto: Lenzing

Cette certification, qui fait partie du programme BioPreferred développé par l’USDA, a vocation à motiver les institutions gouvernementales et les entreprises à acheter des produits plus écoresponsables ou composés majoritairement de matériaux écologiques. L’obtention de cette dernière permet donc à Lenzig d’affirmer encore un peu plus, notamment à l’international, sa démarche écoresponsable.

En effet, ce n’est pas la première fois que le groupe autrichien se voit remettre cette certification. Déjà, il y a quelques mois, ses fibres Lenzing Modal et Lenzing Viscose avaient été certifiées « Biobased ». Quant à ses fibres Tencel, elles avaient été récompensées par cette certification dès 2011.

Pour Lenzing, ces certifications sont devenues indispensables à son développement. Depuis 2015, le spécialiste autrichien des fibres cellulosiques développe en effet sa stratégie « sCore Ten », qui vise à faire de l’innovation durable son facteur de croissance pour les années à venir.

Une stratégie que le groupe entend poursuivre puisque cette dernière booste les résultats du groupe. Lenzing a ainsi déclaré fin mars que son EBIT avait presque doublé en 2016, grâce à la hausse du prix des fibres, à des ventes plus élevées, mais aussi et surtout grâce à la croissance de l'activité de textiles spécialisés.

Et cela n’est pas près de ralentir puisque, fin 2019, Lenzig prévoit d’inaugurer la plus importante usine mondiale de Tencel aux Etats-Unis. Un investissement total qui représentera plus de 276 millions d’euros, mais qui aura un objectif précis : que les fibres de spécialité représentent 50 % du chiffre d’affaires du groupe d’ici à 2020.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

TextileIndustrie