Les Bleus champions du monde entraînent les sponsors dans leur victoire

Une victoire qui transcende la France et les Français dans le monde entier. La prestation de l'équipe de France victorieuse de la sélection nationale croate 4 à 2 ce dimanche 15 juillet en finale de la Coupe du monde a donné lieu à des scènes de liesse et de joies collectives jusque tard dans la nuit. Reste qu'au-delà du plaisir et de l'euphorie tricolore, pour certains acteurs de la mode et du luxe, le match revêtait aussi un enjeu marketing.



Film Nike célébrant la victoire des Bleus

Si Adidas était présent au coeur du jeu en tant que fournisseur officiel du ballon de match et visible sur les panneaux de bord de terrain, c'est bien Nike le gagnant du match des équipementiers. France comme Croatie étaient habillées par le Swoosh.

« Nous avons connu un beau succès avec trois des quatre équipes en demi-finale (France, Croatie, Angleterre) et en ayant fourni 65 % de l'ensemble des crampons portés sur le terrain, a expliqué à l'AFP Elliott Hill, responsable de la division en charge des clients et des marchés de la marque américaine.

Sacré en 2014, Adidas a vu l'Allemagne, l'Espagne, et l'Argentine, ses trois têtes d'affiche, être éliminées dès le premier tour ou les huitièmes de finale. Malgré le couac sportif de ses équipes, l'équipementier allemand avait annoncé dans la presse fin juin compter sur la vente de 8 millions de maillots dans le monde durant le tournoi, soit plus que lors du Mondial au Brésil. Avec un sacre de l'équipe de France, avec qui il est sous contrat jusqu'en 2026 contre un chèque de 50,5 millions d'euros par an, Nike peut s'attendre à faire bien mieux.


Natalia Vodianova présentant la coupe du monde avant la finale

Mais avant même le début de la partie, c'est un nom du luxe qui a su s'offrir une visibilité mondiale. Le trophée de la Coupe du monde a en effet été apporté sur le terrain dans une petite malle argentée, construite sur-mesure et siglée Louis Vuitton. Natalia Vodianova, égérie Louis Vuitton et épouse d'Antoine Arnault, a dévoilé le trophée en compagnie de Philipp Lahm, l'ancien capitaine de l'équipe d'Allemagne victorieuse de la précédente édition.

Une fois le coup d'envoi donné, chacun des grands équipementiers sportifs a été servi. Antoine Griezmann, égérie de Puma (comme Olivier Giroud) a inscrit un penalty. Paul Pogba, figure de proue des campagnes Adidas, a placé un superbe plat du pied du gauche dans les filets de Danijel Subasic, le portier croate.

Paul Pogba, égérie d'Adidas et buteur en finale

Côté croate justement, Mario Mandzukic et Ivan Perisic, les deux buteurs, ont évolué en chaussures Nike, tout comme Luka Modric, le meneur de jeu de l'équipe au maillot à damier qui a été finalement élu meilleur joueur du Mondial.

Sur le terrain, Nike a surtout eu du flair côté bleu. Le Mondial a vu se confirmer l'émergence d'une nouvelle star du football avec la mise en lumière de Kylian Mbappé. Le jeune international bleu, facteur X de l'équipe de France durant la compétition, était notamment chaussé par Nike avec un modèle réalisé en collaboration avec Off-White.


Simon Porte Jacquemus avec les 2 étoiles


Le Swoosh a d'ailleurs choisi un visuel de l'attaquant pour célébrer la victoire des Bleus. Kylian Mbappé, tout sourire, arbore le maillot de la France dont le Coq est coiffé de deux étoiles. Un maillot qu'avaient aussi revêtu Jay-Z et Beyoncé pour leur concert au Stade de France ou encore Simon Porte Jacquemus. Nike avait offert en avance la tunique bleue au créateur français qui s'était vu pour cette soirée sportive confié l'Instagram de Vogue Homme. Une manière de faire communier les Français... mais aussi le football et la mode.

Avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - ChaussuresSportBusiness