Les Français dépensent en moyenne 164 euros pour un bijou

Les Français dépensent en moyenne 164 euros pour acquérir un bijou et 73 % d'entre eux vont même au-delà des 200 euros. C’est ce qu’indique OpinionWay dans un sondage réalisé en novembre dernier auprès d'un millier de personnes pour le compte de Bijorhca Paris, le salon international du bijou, qui ouvre ses portes ce vendredi 19 janvier 2018 à la porte de Versailles.


Bijorhca Paris qui s'ouvre ce vendredi 19 janvier propose un état des lieu du marché français du bijou

Alors que les femmes dépensent en moyenne 100 euros par achat, les hommes, s’ils sont moins nombreux – 46 % d’entre eux n'achètent jamais de bijoux -, font des achats plus élevés avec un budget moyen de 235 euros. Une différence qui s’explique notamment par le fait que les femmes achètent des bijoux de façon plus régulière.

« Le bijou est un véritable accessoire de mode que l’on change régulièrement, en fonction des tendances de la saison. De façon générale, les gens achètent donc des pièces moins chères, mais plus régulièrement », analyse Aude Leperre, la directrice du salon Bijorhca Paris. Les Français ne sont donc « que » 13 % à acquérir des bijoux entre 200 et 499 euros et 7 % à se rendre dans une joaillerie (achat de plus de 500 euros).
 
Le bijou demeure un accessoire de mode fédérateur puisque les Français de tous âges en achètent, avec en tête les jeunes de 18 à 24 ans et de 25 à 34 ans, qui sont respectivement 66 % et 68 % à en acquérir. Les seniors ne sont pas en reste puisque 54 % des plus de 65 ans y succombent également.

Même si son lien à la mode se fait de plus en plus fort, le bijou reste encore symbole de cadeau. 35 % des Français en achètent ainsi lors de grandes occasions (mariage…) et 49 % lors d’événements tels que la Saint-Valentin.
 
En 2016, le marché du bijou – précieux ou fantaisie - a pesé 3,46 milliards d’euros en France (source Francéclat).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresLuxe - AccessoiresJoaillerieBusiness