Les Galeries Lafayette lancent Go For Good et songent à sa pérennisation

C’est une initiative que les Galeries Lafayette souhaitent déjà voir prendre de l’ampleur à l’avenir. Baptisé Go For Good, l’événement qui se tient depuis le 29 août et jusqu’au 10 octobre a pour but de valoriser différents choix durables pris par 500 marques partenaires. Qu’il s’agisse d’un critère local, comme le made in France, social (commerce équitable par exemple) ou encore environnemental (tannage végétal, délavage au laser…).


L'espace Good Spot se situe au 2e étage du magasin du boulevard Haussmann. - FashionNetwork

Ces 10 000 références de produits mode, beauté, déco et gourmet affichent en magasin leur différence par une étiquette pourpre, soit dans un espace dédié sur 300 mètres carrés, baptisé le Good Spot ou disséminés sur les différents étages au sein de nombreux corners de marques. A l'instar d'un mural dédié chez Louis Vuitton, de pièces créateur (Atlein, Ludovic de Saint Sernin…) ou d'articles mis en valeur chez Claudie Pierlot ou Melvita.

« Il était primordial de proposer différentes gammes de prix, en gardant évidemment comme premier filtre la désirabilité du produit », souligne Alix Morabito, directrice de la mode des Galeries Lafayette. Certaines marques possédaient déjà des produits responsables, d'autres ont conçu des articles pour l'occasion.


Le mouvement se décline aussi dans les vitrines du grand magasin. - FashionNetwork

Un cahier des charges listant 35 critères a été établi en amont de l’opération pour définir les produits éligibles. « Il a fallu inventer une méthode car il n’y a pas de standard en la matière et ensuite demander des preuves tangibles aux marques, se remémore Frédérique Chemaly, directrice des ressources humaines et du développement durable. On ne présente pas de produit parfait et on n’a pas la prétention de révolutionner le système de la mode. L’idée est de s’inscrire dans une logique de progrès. »


Chez Louis Vuitton, mise en avant de sacs en cuir tanné de façon végétale, et bouteilles de parfum ressourçables - FashionNetwork

Un bilan commercial sera effectué à l’issue de l’événement et aiguillera les équipes. Car il est déjà décidé que Go For Good perdurera, tant les marques ont suivi. Après le 10 octobre, le grand magasin d’Haussmann conservera un espace dédié de 60 mètres carrés et des produits seront toujours étiquetés sur les stands des labels concernés.

« Go for Good est un mouvement pérenne et évolutif, décrit le directeur général, Nicolas Houzé. L’an prochain, nous souhaitons l’étendre à l’international, mais aussi au sein du BHV ». L’objectif est également en région de former des corners consacrés à des marques locales, à l’instar de l’espace « L’œil de Marseille », dévoilé dans le magasin du Prado en mars dernier.


L'étiquette narrant le voyage du produit de la collection propre des Galeries Lafayette - Fashionnetwork

La marraine de l’événement, Stella McCartney, a dessiné quelques produits exclusifs pour l’occasion, mis en scène dans un pop-up en mousse recyclée. La créatrice affirme qu’elle « souhaite montrer que nous pouvons avoir un business model solide sans transiger sur des produits beaux et désirables ». Sur le créneau moyen de gamme, la marque propre des Galeries Lafayette s’est aussi engagée sur le sujet. La ligne, auparavant appelée « Fashion Integrity », a pris le nom « Go For Good, transparent sur toute la ligne », et son étiquette retrace la localisation de chaque étape de fabrication depuis la culture de la matière première.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - DiversBeauté - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER