Les Galeries Lafayette officialisent le projet d'affiliation de 22 magasins

Le projet est officialisé. Annoncée par les syndicats des salariés des Galeries Lafayette en novembre dernier, l'opération d'affiliation d'une partie du réseau des grands magasins en France est aujourd'hui confirmée. Vingt-deux magasins, selon le communiqué diffusé aujourd'hui, doivent ainsi passer dans le giron de la Financière Immobilière Bordelaise, le partenaire sur le projet, qui a été choisie parmi plusieurs repreneurs potentiels. 


Les Galeries Lafayette de Cannes font partie des magasins cédés dans cette opération - Google Street View

Les points de vente d'Agen, Amiens, Angoulême, Bayonne, Beauvais, Belfort, Besançon, Caen, Cannes, Chalon-sur-Saône, Chambéry, Dax, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Libourne, Lorient, Montauban, Niort, Rouen, Saintes, Tarbes et Toulon sont concernés. Les magasins situés dans ces petites et moyennes agglomérations conserveront, selon la direction des Galeries Lafayette, « un accompagnement de l'entreprise, que ce soit au niveau des achats, de l'identité visuelle ou de l'animation commerciale », tandis que la Financière Immobilière Bordelaise rachèterait les murs et les fonds de commerce.

Spécialiste de l'investissement immobilier, le groupe basé aujourd'hui à Paris et non plus dans la région bordelaise, a été fondé par l’homme d’affaires Michel Ohayon dans les années 1990. La Financière Immobilière Bordelaise gèrerait plus de 2 milliards d'euros d'actifs à ce jour, se faisant loueur de surfaces pour le commerce et notamment les enseignes d'habillement, mais également propriétaire d'hôtels en France et à l'étranger, ainsi que d’un vignoble.

L'opération de reprise des 22 magasins en affiliation devrait se conclure au second semestre 2018. Le groupe Galeries Lafayette disposera à la suite de cette transaction d'un réseau de 28 magasins en propre et de 27 en affiliation. « Alors que nous entrons dans la dernière phase de notre plan Ambitions 2020, l’opération structurante annoncée aujourd’hui s’inscrit au service de cette ambition, exprime Nicolas Houzé, directeur général des Galeries Lafayette et du BHV Marais. C’est une formidable opportunité pour les 22 magasins concernés de bénéficier d’une dynamique nouvelle et de compter suer l’expérience et le savoir-faire de la Financière Immobilière Bordelaise pour les accompagner dans cette nouvelle étape de leur développement tout en continuant à bénéficier de la force de la marque Galeries Lafayette. »

Les 900 emplois des points de vente concernés seront maintenus et transférés sous la direction de la société de Michel Ohayon. Les salariés conserveront du même coup la majorité de leurs conditions et avantages sociaux, selon les Galeries Lafayette.

Cette annonce signe une nouvelle étape dans la redéfinition du réseau tricolore de l'enseigne de grands magasins, qui devrait finaliser sous peu l’acquisition de La Redoute. Ces trois dernières années, des magasins ont été rénovés, le format outlet a été lancé et deux points de vente déficitaires ont été fermés, à Lille et à Thiais.

Les Galeries Lafayette se concentrent davantage sur la région parisienne, puisqu’elles ont ouvert en 2017 un « concept store » Galeries Lafayette à Carré Sénart et préparent un flagship sur les Champs-Elysées ainsi qu’une phase de travaux dans leur berceau d’Haussmann (2018-2020).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversLuxe - DiversBeauté - DiversDistribution