Les Parfums de Marly repensent leurs boutiques dans un style haussmannien

Fondée en 2009 par Julien Sprecher, la griffe de parfumerie de niche les Parfums de Marly entame une nouvelle phase de son développement. Présente dans une cinquantaine de pays et environ 750 points de vente, en plus de ses boutiques de Paris et New York, la maison va bientôt arborer un nouveau concept retail. Une identité pensée par le designer Hubert de Malherbe, qui a notamment travaillé pour Dior Parfums ou Lancel.


Le nouveau concept retail des Parfums de Marly - Malherbe Paris.

L’aspect "château" des boutiques (Julien Sprecher est un passionné de Louis XV), un brin baroque, va prendre l’allure d’appartement haussmannien : parquet au sol, moulures et table de présentation centrale, tout en conservant ses références à la cour de France. Un concept qui sera mis en place dans la boutique Les Parfums de Marly de 45 mètres carrés qui ouvrira prochainement à Dubaï au sein de l’extension du Dubaï Mall. Il sera également déployé dans le shop-in-shop de 15 mètres carrés du Printemps de la beauté à Paris qui sera dévoilé le 17 juillet prochain.

Pour conquérir une nouvelle clientèle, la marque veut également s’ancrer davantage dans le féminin. Sur ces 23 fragrances, six sont exclusivement destinées à la clientèle féminine, comme le dernier-né Déline, une senteur où s’exprime la rose, une note un peu plus commerciale que ce que propose la griffe habituellement.

Le succès de cette nouvelle essence semble au rendez-vous : « En un week-end, nous en avons vendu 80 pièces chez Selfridges, relève Julien Sausset, le PDG des Parfums de Marly. Toutefois, les senteurs masculines – qui sont aussi des parfums mixtes – représentent 65 % de nos ventes ».

Outre le versant olfactif féminin, la marque, qui souhaite également se développer en Asie, lancera au printemps 2018 une offre complémentaire de produits de bain.
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

ParfumsDistribution