Les produits d’accueil, un marché florissant qui réussit au français GM

Qui à l’issue d’un séjour dans un hôtel n’a jamais glissé dans son sac un mini-gel douche ou un mini-shampoing ? Présents dans les salles de bains des hôtels du monde entier, ces petits produits ont un nom : les produits d’accueil. Ils représentent un business florissant. Et pour cause, à titre d’exemple, à elle seule, la France compte 18 382 hôtels, totalisant 660 000 chambres, soit près de 200 000 de plus que 35 ans auparavant.


Le groupe GM a vu ses ventes croître de 8 % en 2017 - DR

Sur le marché des produits d’accueil, le groupe GM s’affiche comme un des leaders. Fondée en 1988 par Georges Marchand et aujourd’hui dirigé par ses deux fils, la société française a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros, en hausse de 8 %. Une croissance qui devrait être portée à 12 % en 2018.

« De plus en plus d’hôtels veulent proposer des produits d’accueil de qualité et notamment des produits de marques de niche. Par ailleurs, nous nous développons de plus en plus sur des marchés comme l’Amérique du Sud, l’Asie ou le Moyen-Orient », souligne Stéphanie Thevenot, directrice de la communication et du marketing du groupe GM, pour expliquer les bonnes performances de la société et le dynamisme du marché.


Dans une usine du groupe GM - DR

Le groupe, qui fournit en produits d’accueil très majoritairement des hôtels, mais également des restaurants, des salles de sport ou encore des compagnies aériennes ou de croisières, est aujourd’hui présent dans 70 pays via des agents et des distributeurs exclusifs, mais également ses filiales à Taïwan, Dubaï ou encore dans la péninsule ibérique.

Du côté de l’offre, le groupe GM compte une trentaine de labels dans son portefeuille, allant de ses marques propres comme Damana, « l’une des plus performantes », précise Stéphanie Thevenot, aux marques locales en passant par des contrats exclusifs de licences avec des noms comme Clarins, Yves Rocher, Nuxe, Uriage ou même Atelier Cologne et Editions de Parfums Frédérique Malle, deux licences qui montrent l’appétence des hôtels pour une offre de niche. Et à l'image du marché mondial de la cosmétique, l'hôtellerie se tourne également de plus en plus vers le "green", à savoir les produits issus d'ingrédients naturels et/ou bio. 

Le groupe GM, qui se charge du développement des produits de la conception de la formule à la distribution, possède également deux usines, l’une dans la région de Lyon et l’autre au Portugal pour la savonnerie. Deux unités de production récemment agrandies pour répondre à une demande croissante.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

BeautéHôtellerieBusiness