Li Ning prévoit un retour aux profits sur 2015

Les restructurations commenceraient-elles à porter leurs fruits ? Li Ning, le groupe chinois de chaussures et de vêtements de sport, a publié des chiffres pour le premier semestre faisant état d'une réduction de sa perte, un trimestre par ailleurs marqué par l'ouverture de nouveaux points de vente dans les villes chinoises de petite taille. Après plusieurs années de restructurations, le groupe prévoit de redevenir profitable d'ici fin 2015.

Visuel de la page d'accueil de Ni Ling - http://li-ning.luhta.com
Le président de Li Ning a déclaré dans un document officiel destiné à la Bourse de Hong Kong que le groupe allait développer son réseau commercial en se concentrant au cours du second semestre sur le sud de la Chine, tout en maintenant ses stocks à un niveau raisonnable.

« Le groupe continuera à améliorer son efficacité commerciale, intensifiera le contrôle des coûts d'exploitation et renforcera la gestion des cash flows, en ayant pour objectif le retour à la profitabilité sur l'ensemble de l'exercice 2015 », a-t-il ainsi déclaré.

Le groupe, qui doit faire face sur le marché chinois à la concurrence de géants mondiaux comme Nike, a publié une perte de 29,4 millions de yuans (4,14 millions d'euros) sur le premier semestre 2015, contre 585.8 millions (82.5 millions d'euros) un an auparavant, marquant ainsi un sixième semestre consécutif dans le rouge.

Ses ventes ont augmenté de 16 % sur le premier semestre, à 3,6 milliards de yuans (507 millions d'euros), et sa marge brute a progressé de 44,6 % à 44,9 %.

Li Ning est de nouveau entré dans une phase d'expansion, avec pour la première fois depuis 2011 une croissance du réseau commercial. Autre fait notable, 42 % des ouvertures ont eu lieu dans le Sud chinois, jusque-là peu pénétré.

Les commandes en provenance des salons ont connu une croissance à deux chiffres par rapport à l'an dernier et le cash flow d'exploitation est repassé dans le vert, selon le président du groupe.

Les principaux groupes internationaux de sportswear sont optimistes en ce qui concerne le marché chinois. Les ventes d'Adidas dans l'Empire du Milieu devraient ainsi connaître cette année une croissance à deux chiffres.

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

Mode - ChaussuresLuxe - ChaussuresBusiness