Lille : le 31 rue de Béthune se transforme

Il y a tout juste un an, Redevco faisait l’acquisition de l’emblématique local commercial, situé au 31 rue de Béthune, en plein cœur du centre-ville lillois, en montant une joint-venture avec Hermes Investment Management. Aujourd’hui, associée à Vinci Immobilier, la foncière dévoile son projet.
 

Visuel de la future façade du 31, rue de Béthune - Sébastien Hommes

Des Galeries Lafayette, il ne reste plus que les escalators. Les 25 000 mètres carrés laissés vides depuis le départ du grand magasin fin 2015 se donnent une nouvelle chance avec Redevco. Thierry Cahierre, président de la foncière, connaît l’histoire mouvementée des lieux. Cependant, il explique : « C’est un défi évidemment, mais nous sommes partis des forces et faiblesses de l’emplacement pour que le 31 redevienne le moteur commercial de la rue. »

L’emplacement et l’espace disponible, avec plus de 110 mètres de profondeur, sont bien entendu les forces majeures du local. « Il est très rare aujourd’hui de trouver 25 000 mètres carrés en centre-ville dans les grandes capitales régionales. Mais nous avons remarqué que nous ne faisons plus monter les clients au-dessus du plus un. Il est déjà difficile de les faire entrer dans une boutique, alors les amener jusqu’à 110 mètres de profondeur, c’est quasiment impossible. »

Pour ce nouveau projet, Redevco et Vinci Immobilier ont donc imaginé un lieu mixte mêlant hôtel, bureaux et commerces au-dessus de 600 places de parking. Ainsi, la surface allouée aux enseignes est réduite à 10 000 mètres carrés, avec trois ou quatre surfaces de 1 000 à 3 000 m² rassemblées sur trois niveaux, l’étage inférieur, le rez-de-chaussée et le plus un, laissant la place libre à la chaîne d’hôtel Okko et les bureaux aux deuxième, troisième et quatrième étages, sur 8 000 mètres carrés.

La commercialisation du 31 sera lancée officiellement lors du Mapic, organisé à Cannes du 15 au 17 novembre. Thierry Cahierre sait ce qu’il cherche : « De belles enseignes de la même gamme que la rue de Béthune, c’est-à-dire plutôt mass-market, avec des nouveaux concepts ou des enseignes de périphérie qui souhaitent revenir en centre-ville. »

Un discours qui pourrait bien séduire Kiabi. L’enseigne nordiste ne cesse de montrer son intérêt pour les emplacements de ce type, après avoir ouvert un pop-up en plein Paris et sa première boutique au cœur de Barcelone. Le 31 rue de Béthune serait alors un espace parfait pour Kiabi, qui plus est dans sa région d’origine.

Côté architecture, fini l’atrium. Les boutiques retrouveront une façade alignée sur la rue, un aménagement confié au cabinet Saison Menu Architectes. L’ouverture se fera en deux temps : une première à l’automne 2019 pour le commerce et pour le troisième trimestre 2020 la partie hôtel et bureaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution