Luxottica : bénéfice net en hausse de 18,1 % au 1er semestre

Le groupe italien Luxottica, leader mondial des lunettes haut de gamme qui doit prochainement fusionner avec le français Essilor, a confirmé lundi ses objectifs pour 2017 après avoir enregistré une hausse de 18,1 % de son bénéfice net au premier semestre, à 562 millions d'euros.


Luxottica

Ce chiffre est légèrement supérieur aux attentes: selon le consensus Factset Estimates, les analystes tablaient sur 550 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires a lui progressé de 4,2 %, à 4,91 milliards, contre 4,95 milliards attendus par les analystes. Les ventes ont été tirées par la forte performance du groupe en Europe (+13 % sur le semestre) et en Amérique latine (+13,5 %). La hausse des ventes à taux de change constants s'élève à 1,8 %.

L'Amérique du nord reste le principal marché de Luxottica, qui y a réalisé sur la période 57 % de son chiffre d'affaires. Suivent l'Europe (23 %) et l'Asie-Pacifique (12 %).

« Nous sommes très satisfaits des résultats des six premiers mois. Les nouvelles stratégies et la réorganisation du groupe produisent déjà les résultats attendus : des ventes en hausse, une profitabilité qui s'accélère et une forte génération de cash », se sont félicités le président exécutif de Luxottica, Leonardo Del Vecchio, et son directeur général, Massimo Vian, cités dans le texte.

« Nous continuons à expérimenter de nouveaux modèles d'activité. Le grand travail réalisé en Amérique du Nord et dans nos magasins, le courage de redessiner la distribution en Chine, où nous avons déclaré la guerre au marché parallèle, et notre investissement pour le lancement de nouveaux verres ophtalmiques Ray-Ban confirment l'attention porté par le groupe à une croissance basée sur l'innovation, la qualité et la satisfaction du client », ont-ils ajouté.

Ils ont précisé que le groupe avait « abandonné toute logique promotionnelle en reportant au centre de l'offre la qualité du produit et du service ».

Forts des résultats du premier semestre, le groupe a confirmé ses objectifs pour 2017, notamment une croissance à un chiffre des ventes (dans une fourchette basse-moyenne) à taux de change constants.

Luxottica doit fusionner d'ici fin 2017 avec Essilor, numéro un mondial des verres ophtalmiques, pour former le leader mondial de l'optique avec une capitalisation boursière de plus de 50 milliards d'euros.

Dans un communiqué commun, Luxottica et Essilor ont indiqué lundi que « les procédures d'autorisation des autorités de la concurrence progress(aient) » et ont confirmé que « l'objectif commun des deux groupes, en coopération avec les autorités concernées, (était) de finaliser la procédure d'approbation autour de la fin de l'année ».

La future entité, dont le siège social sera basé en banlieue parisienne, à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne), où est déjà installé Essilor, pèsera plus de 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires et comptera plus de 140.000 employés dans le monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

LunettesBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER