Macy's : les rumeurs de rachat font saliver Wall Street

Une mise en vente de Macy's pourrait entraîner une progression de l'ordre de 50 % de son action en Bourse, selon l'hebdomadaire financier américain Barron's, et ce alors que la chaîne de grands magasins a entrepris de restructurer ses activités en réduisant son réseau physique et en investissant dans le commerce en ligne.

Macy's table sur la fermeture d'une centaine de magasins peu performants DR - Macy's

L'enseigne, qui occupe depuis quelques années le 6ème rang dans le commerce en ligne aux Etats-Unis, serait donc une bonne affaire pour les investisseurs, malgré les perspectives moroses à Wall Street et les fermetures de magasins envisagées par la direction, qui devraient toucher une centaine de points de vente peu performants. Ces mesures pourraient notamment entraîner une hausse de 20 à 30 % de l'action.

Le groupe prévoit aussi des réductions d'effectifs qui pourraient concerner 10 000 postes, sur un total de 157 900, ce qui réduirait les coûts à hauteur de 550 millions de dollars (517 millions de dollars) par an et libérerait donc des ressources pour financer le développement des activités en ligne.

Selon des sources proches du dossier, Hudson's Bay aurait plus tôt ce mois-ci fait une offre pour prendre le contrôle de l'enseigne, ce qui lui permettrait de développer fortement sa présence sur le marché américain.

Cette vente potentielle, notamment si elle était assortie d'une séparation des actifs immobiliers du groupe, pourrait ainsi permettre à l'action d'atteindre un cours de 45 à 50 dollars. Vendredi dernier, l'action avait terminé la journée à 31,99 dollars.

Le portefeuille immobilier de Macy's est estimé à 21 milliards de dollars (19,7 milliards d'euros). Il comprend près de 900 magasins aux Etats-Unis, y compris les magasins Bloomingdale's et le magasin amiral d'Herald Square à New York.

© Thomson Reuters 2017 All rights reserved.

ModeLuxeBeautéDistribution