Madluv offre un premier écrin à ses cachemires pop

Lancée par Nicolas Chatouillot en septembre 2016, la jeune griffe parisienne de cachemires a inauguré sa première boutique à Paris, au 14 rue de Turenne, au début du mois de novembre. Une vitrine de choix pour Madluv, qui était jusqu'à présent uniquement disponible en showroom (celui de The Factory, dans le IXe arrondissement de Paris) et en ligne.
 

La gamme des cachemires Madluv est vendue est 180 et 560 euros - Madluv

L'espace de 40 mètres carrés propose l’ensemble de la collection féminine de cachemires Madluv. Une ligne teintée de couleurs pop et d’imprimés graphiques déclinés sur des pulls, des sweats, des ponchos ou encore des accessoires tels que des écharpes, bonnets et mitaines.

Le fondateur s’est appuyé sur les arches et poutres apparentes de la bâtisse pour élaborer son premier concept de boutique, dont l’agencement a été confié à Charlotte Ferry et Chrystel Deloubrière, le duo à la tête de l’agence Un Jour d’Avril.

Passionné de musique, Nicolas Chatouillot a décoré son écrin de vinyles, de tourne-disques et de places de concerts personnelles dans la cabine d’essayage pour parfaire son univers. Des clins d’œil que l’on retrouve aussi dans les collections Madluv, notamment sur les pulls à messages « Punk is Back », « Paris Calling » ou « Bam ! », emblématiques de la griffe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution