Magliano vainqueur de Who is On Next ? Uomo 2017

Une fois de plus créativité et originalité ont été récompensées cette année par Who is On Next ? Uomo. La neuvième édition du concours de mode pour jeunes talents organisée dans la catégorie masculine par le Pitti Uomo, AltaRoma et L’Uomo Vogue, a couronné Luca Magliano, styliste spécialisé dans la maille, tout comme les vainqueurs de 2016 et 2015, respectivement Carlo Volpi et Vittorio Branchizio. Une mention spéciale a été décernée à l’artiste graffeur milanais Zoow24 et son associée Marina Rubini pour leur label Bad Deal.
 
Luca Magliano - Pitti Immagine

« Cela a été une belle compétition et une édition très serrée en raison de l’excellent niveau des propositions des six labels finalistes. Luca Magliano a séduit le jury par son concept très clair, complet et minimaliste ainsi que l’aspect contemporain de sa collection avec une touche genderless et des inspirations militaires teintées d’ironie », commente le directeur de la communication et des événements de Pitti Immagine, Lapo Cianchi.

« Par rapport aux autres, il a fait une présentation très particulière, unique. Nous avons beaucoup aimé sa manière de réinterpréter le menswear à travers l’histoire également », enchérit l’un des membres du jury.

« Mon objectif, c’est de prendre les grands classiques de la garde-robe masculine et de les désacraliser en leur injectant ma vision contemporaine. En général, ce sont des pièces d’origine bourgeoise ou militaire, que je subvertis avec mon côté libertaire », explique à FashionNetwork.com Luca Magliano, qui a lancé son label Magliano il y a tout juste trois saisons, en 2016.

« J’adore la phase initiale de la recherche et ma grande passion, c’est la maille », confie ce garçon de 30 ans à la fière moustache, originaire de Bologne (Italie du centre), où il est basé et a étudié à L.UN.A., la Libera Università delle Arti (La libre université des arts).

Deux looks Bad Deal présentés par les créateurs Marina Rubini etZoow24 sur la droite - Pitti Immagine

Après une période de stages à Milan auprès notamment d’Alessandro Dell’Acqua, le styliste a choisi de revenir dans sa ville natale, où il a travaillé pour la designer Manuela Arcari et ses marques Hache et Ter et Bantine, avant de se lancer en solo. Une collaboration qui lui a permis de réaliser son projet, puisque sa collection est produite à Faenza par Arcari e co. l’entreprise de Manuela Arcari.

De son côté, Bad Deal s’est distinguée pour la force de ses graphismes fun aux couleurs fortes faisant la part belle au langage pop. Après avoir graffé pendant 15 ans dans les trains et les métros, Zoow24 -Seba pour les intimes-, a décidé de transposer son imagination débordante dans la mode avec l’aide de sa compagne et associée Marina Rubini.

Des t-shirts et pull-overs, l’offre de la marque street art s’est élargie avec des survêtements, bermudas et autres pantalons réalisés dans des matières différentes. Elle est distribuée aujourd’hui à travers une quinzaine de points de ventes multimarques en Italie, Moyen-Orient et Espagne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversCréation