Man/Woman lance un nouveau projet à Tokyo

Permettre aux marques de nouer une relation durable, basée sur un échange direct, une expression de leur identité, c'est la vocation du nouveau rendez-vous Man/Woman Tokyo. Après une première tentative sur ce marché en 2014, les organisateurs des salons Man et Woman à Paris et New York veulent reprendre la direction du Japon avec un oeil neuf et une approche bien différente.

La Ba-Tsu Gallery qui accueillera en mars - Man / Woman Tokyo

« Avec notre expérience passée, les échanges avec les acheteurs, les marques, les distributeurs, nous avons constaté que ce n'était pas pertinent de simplement dupliquer nos salons de commande à Tokyo. Les acheteurs japonais aiment se rendre à Paris, Londres, New York ou Las Vegas, ce sont des voyages importants pour eux, qui les inspirent. Ils viennent au salon, mais découvrent aussi les boutiques, les lieux de vie et les ambiances. Nous voulons aller à leur rencontre. Pour maintenir le lien avec eux, il fallait donc trouver un format qui soit différent et adapté à leurs besoins », témoigne Antoine Floch, cofondateur de Man/Woman.

Le nouvel événement tokyoïte, annoncé pour les 23 et 24 mars prochains, ne sera donc pas un salon de commande, mais davantage un lieu d'expression pour les marques afin d'approfondir ou nouer de nouvelles relations avec leurs partenaires japonais. « Il s'agira d'une vingtaine de marques qui ont déjà des liens avec ce marché, d'une manière directe ou indirecte, à qui l'on demande d'investir un espace », détaille l'organisateur. « Il ne s'agit pas d'aligner des portants de la prochaine saison, ce qu'on attend d'eux, c'est qu'ils montrent réellement qui ils sont, avec des produits certes, mais parfois de saisons précédentes, leurs inspirations, les artistes avec lesquels ils collaborent, leurs imprimés. Et surtout d'avoir les fondateurs et dirigeants en personne sur place, dans un esprit "meet & greet" », explique-t-il.

L'objectif : faire entrer les visiteurs dans l'univers des marques, poser les bases d'une future relation de travail forte et prendre rendez-vous dans les salons commerciaux de Paris à New York pour la saison suivante. Le tout dans un environnement où le service se veut le plus soigné possible et pour cause, le public japonais et asiatique au sens large est capital pour l'organisateur, puisqu'il pèse respectivement pour 45 % et 25 % du visitorat de ses événements à Paris et New York.

Particularité de l'événement, outre les acheteurs et la presse, les marques pourront aussi rencontrer le grand public à l'occasion du deuxième jour. Une volonté nouvelle de communication directe auprès d'une cible de connaisseurs pointus, clients d'une ou plusieurs marques féminines, masculines et mixtes exposées comme Sunspel, Veja, Howlin, La Paz, Kinfolk, Jungmaven ou encore YMC. Pour enrichir l'expérience, Man/Woman a demandé aux marques qui seront présentes de concevoir un produit spécial pour l'occasion, qui sera vendu entre 50 et 100 exemplaires.

Le nouveau rendez-vous, qui aura lieu à la Ba-Tsu Gallery, dans le quartier de Harajuku, sera soutenu par la Fashion Week de Tokyo et son sponsor Amazon, puisqu'il fera partie du calendrier officiel, maximisant ainsi les rencontres potentielles avec les visiteurs. Man/Woman Tokyo entend également repousser les frontières du format « salon » en organisant au troisième jour un « retail tour » dans la ville, embarquant marques et journalistes à la découverte de la réalité des points de vente japonais, un paysage parfois abstrait pour les griffes européennes et américaines qui constituent le vivier de Man/Woman.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - DiversSalons