Métiers de l'habillement : une campagne pour séduire les jeunes

A l’heure où l’industrie textile française cherche à séduire une nouvelle génération de travailleurs pour renouveler ses effectifs, l’Alliance du commerce lance une campagne destinée à informer les 15-25 ans sur les différents métiers du commerce de mode, du créateur au vendeur en passant par l'agent logistique, l'acheteur ou encore le contrôleur qualité.


La campagne est centrée sur des portraits mettant en scène les différents métiers du secteur - Alliance du Commerce

« Il est important pour nous de pouvoir valoriser l’amont de la filière, de montrer que la vente, qui est la partie la plus visible de notre activité, n’est que l’aboutissement du travail effectué par de nombreux métiers, explique Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce. La vente prend tout son sens quand il y a toutes ces étapes de création derrière. »

La campagne d’information est pour l'heure centrée sur le portail Metiersdelamode.com, et sera reprise sur le site institutionnel d'Orientation Pour Tous. Les marques et enseignes sont invitées à relayer l’initiative afin de lui donner une plus grande envergure. Car la démarche entend s’inscrire dans la durée, notamment pour remédier à une méconnaissance des métiers du secteur, mise en évidence par une enquête menée auprès des 15-25 ans.


Le site MétiersdelaMode.com présente les différents métiers du secteur - Alliance du Commerce

Outre des fiches d'information métier par métier, la campagne prendra prochainement le visage de travailleurs du secteur. Encore non visibles sur le site, des photos et vidéos mettront en scène stylistes, modélistes, mécaniciens, responsables logistique, gestionnaires de stock et d’approvisionnement ou encore responsables de magasin.

« Ce qui ressort de l’étude sur l’attractivité des métiers du commerce de mode c’est qu’une information existe, les jeunes savent où aller la chercher, résume Yohann Petiot. Mais elle n’est pas assez complète, notamment sur la diversité des métiers proposés. Il y a donc un gros travail de valorisation à mener. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterIndustrieCampagnes
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER