Milan: une Fashion Week masculine rétrécie

Milano Moda Uomo est sans doute la manifestation la plus touchée par les profonds changements qui secouent la mode depuis plus d’un an. Entre défections, changements de format et reports sur la Semaine féminine, la Fashion Week de Milan, qui débute ce vendredi soir, se retrouve réduite à peau de chagrin, allant jusqu’à perdre son traditionnel jour de clôture du mardi !

Le Coréen Munsoo Kwon va débuter à Milan ce dimanche - Pitti Immagine ph Giovanni Giannoni

Le calendrier masculin, qui ne s’étend plus désormais que sur une soirée et trois jours du 16 au 19 juin, compte donc 32 défilés contre 36 la saison dernière, auxquels il faut ajouter le show de Dolce & Gabbana et Billionaire en off et celui de Ports 1961 figurant dans le programme « événements ».

La Semaine milanaise dédiée aux collections masculines pour l’été 2018 peut s’enorgueillir du retour de Philipp Plein, parti à New York la saison dernière. Mais elle n’enregistre pas moins 8 défections, qui s’ajoutent aux 11 de l’été dernier. Si Moschino a décidé de retourner défiler à Los Angeles, Etro et Missoni ont choisi quant à eux de changer de format, en optant à leur tour pour un défilé mixte en septembre prochain, lors de la Semaine féminine.

Même choix pour Jil Sander. Absent déjà en janvier dernier, il ne va donc pas réintégrer le calendrier masculin. Cédric Charlier, qui avait choisi Milan pour dévoiler sa toute première collection masculine en janvier, a préféré se transférer quant à lui à Paris, où il a prévu une présentation.

Federico Curradi passe son tour, car il vient tout juste de défiler à Florence dans le cadre du Pitti Uomo. La jeune marque italo-chinoise Mioaran sera présente cette fois, non sur les podiums, mais au salon White. Billionaire, qui avait fait ses débuts sur les podiums la saison dernière, défile hors calendrier. Pour sa part, Antonio Marras préfère laisser la place cette saison à sa ligne jeune I’m Isola Marras, dont il a confié la direction créative à son fils Efisio Marras. Une grande soirée est prévue ce vendredi, en ouverture de la Semaine.

« Nous avons perdu la journée du mardi, mais nous avons anticipé sur celle du vendredi, qui accueillera, en plus du défilé d’ouverture d’Ermenegildo Zegna, celui de Ports 1961 ainsi que le show de nos écoles de mode Milano Moda Graduate, qui se tient pour la première fois durant la Fashion Week », explique à FashionNetwork.com le président de la Chambre de la mode italienne, Carlo Capasa.

Carlo Capasa - dr

Plusieurs marques vont faire défiler ensemble leurs collections masculine et féminine pendant la Fashion Week dédiée à la femme. Mais pas moins de huit noms organisent des shows mixtes pendant l’homme (Diesel Black Gold, Neil Barrett, Marcelo Burlon County of Milan, Damir Doma, Dsquared2, Malibu 1992, Palm Angels, Sulvam).

« Le monde est devenu fluide. Ce qui compte, c’est la qualité. Il ne faut pas oublier que durant la fashion week, Milan présente aussi près de 2000 collections à travers ses 800 showrooms. Sans compter les innombrables présentations du calendrier. Nous avons compensé, par ailleurs, le départ de certains noms en mettant en avant de nombreux talents émergents », glisse-t-il.

Parmi les jeunes pousses, on retrouve Palm Angels et Malibu 1992, qui ont fait leurs premiers pas sur les podiums milanais en début d’année, mais aussi Sunnei et Wood Wood. A leurs côtés vont essuyer les plâtres quatre nouveaux noms: le sud-coréen Munsoo Kwon, finaliste du Woolmark Prize en 2014, invité par Giorgio Armani dans son théâtre, le label Japonais Sulvam, qui a fait ses premiers pas en Europe au Pitti Uomo l’hiver dernier, Poan, sélectionné par le salon White et la jeune marque italienne GCDS fondée en 2015 par les frères Giordano et Giuliano Calza.

Ces derniers défileront lundi 19 juin. Ce jour de clôture s’achèvera en beauté par deux événements ultra select : le dîner organisé par Gucci pour une poignée d’heureux élus dans le complexe de la somptueuse église de Santa Maria delle Grazie, qui héberge le chef d’œuvre « La Cène » de Léonard de Vinci. L’autre soirée est prévue au même moment dans le très chic restaurant Da Giacomo pour le lancement du parfum de Tom Ford. Un dilemme de taille pour les fashionistas, qui devront se départager entre ces deux rendez-vous annoncés comme les plus mondains de la Semaine milanaise !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés