Milan : une affiche renouvelée pour la Fashion Week masculine

Versace, Giorgio Armani, Prada, Gucci, Zegna… La Fashion Week de Milan dédiée aux collections de prêt-à-porter masculin pour l’hiver 2016-17 s’annonce une fois de plus bien calibrée entre marques prestigieuses, nouveaux noms et grands retours, tels que celui très attendu de Roberto Cavalli piloté par Peter Dundas, qui se déroulera le vendredi 15 janvier.
 
Le dernier défilé Roberto Cavalli Homme à Milan remonte à un an avec l'automne/hiver 2015-16 - PixelFormula

Autre retour en ce même jour d’ouverture de la Semaine milanaise, celui de l’homme Ports 1961, dessiné déjà depuis deux saisons par Milan Vukmirovic, qui a défilé au Pitti Uomo en juin dernier.

A noter également en ce premier jour, l’inauguration de l’exposition « Missoni, l’art et la couleur ». Autant dire qu’avec toutes ces initiatives, Milan gagne définitivement une demi-journée supplémentaire sur son habituel calendrier de quatre jours, démarrant dès le vendredi 15, jour de clôture du salon florentin Pitti Uomo.
 
Comme lors de la saison dernière, la Chambre de la mode italienne annonce « 39 défilés, 47 présentations et neuf événements pour un total de 86 collections ». Avec les défilés hors calendrier de Dolce & Gabbana le samedi 16 et de Boglioli le dimanche 17, ainsi que celui de Ports 1961 inscrit dans la section « événements » pour ne pas empiéter sur Roberto Cavalli le premier jour, cela fait donc un total de 42 défilés contre 43 shows pour l’édition précédente de juin et 45 en janvier 2015.

Quelques noms manquent encore à l’appel cette saison. Comme en juin dernier, Z Zegna, la ligne jeune du groupe Ermenegildo Zegna, Trussardi ou encore Andrea Incontri s’en tiennent toujours à une présentation, tout comme Iceberg, qui devrait dévoiler samedi 16 janvier la première collection dessinée par son nouveau directeur créatif James Long.

Andrea Pompilio défilera avec Canali (ici l'été 2016), mais nene défile plus avec son propre label cette saison - © PixelFormula

Défection aussi de la part de Stella Jean, qui avait intégré pour la première fois le calendrier masculin avec un show en janvier 2015. Sa collection sera dévoilée lors d’une présentation. Le jeune styliste Andrea Pompilio abandonne lui aussi les podiums cette saison, optant pour une présentation avec son propre label, tandis qu’il défilera avec Canali, dont il est le designer.
 
Après avoir défilé à Florence en juin, Moschino Homme est reparti quant à lui à Londres en ce début d’année. Pringle of Scotland, qui avait fêté ces 200 ans avec un événement spectacle à Milan en juin dernier, quitte la capitale lombarde pour présenter sa collection au Pitti Uomo. L’Allemand Tom Rebl et le Suisse Julian Zigerli, qui avaient opté pour une présentation parisienne la saison dernière, boudent à nouveau les podiums milanais.
 
Au rayon des nouveautés, à signaler l’entrée dans le calendrier officiel de Pal Zileri. Rachetée par le fonds qatari Mayhoola for Investments l’an dernier, la marque de menswear avait organisé son premier défilé hors calendrier en juin. Elle défilera samedi 16 janvier entre Neil Barrett et Versace.

Autre marque réputée du savoir-faire italien, Boglioli, également en phase de relance, défilera pour la toute première fois, en parallèle du calendrier le dimanche 17 janvier, dévoilant le travail de Davide Marello, le tout premier directeur créatif de son histoire.
 
A découvrir à Milan, le show de la marque british Helen Anthony - helenanthony.co.uk

Le même jour à la même heure se tiendra dans le programme officiel le défilé Richmond… sans John Richmond. Le styliste britannique a racheté depuis peu sa marque avec Fashioneast, réunissant un groupe d’investisseurs auprès de l’entrepreneur Saverio Moschillo, qui la produisait jusque-là et en détenait une part. Il a préféré rapatrier ses activités à Londres tout en laissant passer cette saison.

De son côté, Saverio Moschillo a décidé de maintenir le show à Milan sous le label « Richmond », dont il aurait gardé les droits, selon la presse italienne… Il annonce pour l’occasion l’inauguration le 17 janvier d’un Richmond Café à Milan, au 69 de la via Melchiorre Gioia.
 
De nouveaux noms apparaissent aussi dans ce calendrier, tel celui du jeune designer Lucio Vanotti, qui défile pour la première fois à Milan, le 16 janvier, dans le théâtre mis à disposition par Giorgio Armani, et celui de Helen Anthony, dont le show clôturera la semaine.
 
Présente lors de la dernière session estivale du Pitti Uomo, cette marque 100 % britannique, fondée en décembre 2013 par le designer Anthony, défile pour la première fois à Milan. Elle revendique sans complexe l’héritage du tailoring londonien avec des tissus ultra raffinés, proposant un nouveau gentleman british aux coupes slim. A découvrir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés